Wicked, Grégory Maguire

Clément Solym - 04.08.2011

Livre - wicked - veritable - histoire


Wicked, ce livre à l’allure d’un grimoire, est la réécriture de la fameuse histoire du magicien d’Oz du point de vue d’Elphaba, la sorcière de l’ouest. Amateurs ou novices du conte, entrez dans l'univers d'une sorcière presque comme vous et moi.

Frex est un pasteur marié à Melena. Cette dernière attend un garçon. Lorsque naît l’enfant, surprise, c'est une fille de couleur verte ! Elle se nomme Elphaba. D'où vient cet enfant ? Du Diable, ou bien d'un adultère? Melena semble ne pas se souvenir. Frex la laissant souvent seule pour ses affaires religieuses, la naissance de l'enfant "grenouille" ne fait que créer un fossé entre le couple. Cependant, une deuxième fille naitra trois ans plus tard, Nessarose, qui suivra le même chemin que sa grande sœur.

Dans la quête initiatique d’Elphaba, cette dernière rencontrera différents individus, dont une chèvre professeur qui voudrait tenter de prouver que les animaux ont les mêmes droits que tout le monde, et qui, suite à cela, va subir un destin tragique. Un épisode important qui marquera la future sorcière. Le conte de fée de L. Franck Baum prend ici des allures de conte sombre à la façon de Pierre Dubois dans ses contes détournés pour adultes.

L'intrigue est creusée ; la trame est basée sur la lenteur, elle va au rythme des nombreuses descriptions ultra précises, et de la psychologie des personnages. Nous sommes dans une dimension à part du fantastique, où chaque détail construit l'histoire de manière lente et complexe. S’y ajoutent des thèmes comme la différence raciale, la religion ou encore la politique, et le tour est joué.

Bien sûr, on ne perd pas toute l'illusion acquise dans Oz, le conte de fées original. Il est néanmoins indéniable que cette histoire est davantage pour les grands enfants, ceux qui sont encore capables de rêver un peu, avec la maturité nécessaire afin d’encaisser ces 480 pages parfois lourdes de descrptions. On peut aussi regretter que l’histoire relègue parfois le magique au rang d’arrière plan, au profit d’une psychologie trop présente.

Ici, le talent de Maguire a été d’emprunter l’un des personnages d’un conte de jeunesse populaire, à savoir la méchante sorcière de l’ouest en l'abordant par un nouvel angle plus psychologique, plus complexe. Son savoir-faire réside dans le choix des mots et la construction originale : un pari plutôt réussi.

Déjà adapté en comédie musicale, l'ouvrage se prêterait magnifiquement bien à une adaptation cinématographique de la part de Tim Burton, tant l’univers du livre est proche de celui du cinéaste.

(Traduit par Emmanuel Pailler de Anglais)

Achetez Wicked sur Comparonet