medias

Zapping philo, Francis Métivier : les philosophes face à l'actualité

Victor De Sepausy - 25.10.2013

Livre - zapping - philo - Francis


Sous-titré « Petites leçons de philosophie tirées de l'actualité », Zapping philo, le dernier livre de Francis Métivier, vient encore une fois proposer des chemins de traverse. Et je vous invite à les suivre pour poser un regard différent sur les faits qui ont été, durant quelques semaines, à la Une de l'actualité.

 

C'est donc une occasion d'enrichir un traitement toujours imparfait de l'information par les médias. Mais surtout, voilà qui permet de donner un peu de poids à des événements qui, a posteriori, n'en avaient pas vraiment…

 

Docteur en philosophie, Francis Métivier, qui enseigne en lycée, a notamment signé Rock'n Philo qui, déjà, ouvrait des portes trop souvent fermées. Même si l'on pouvait penser déjà au travail réalisé pour les plus jeunes par le Norvégien Jostein Gaarder avec Le Monde de Sophie.

 

Passionné par l'échange entre notre monde contemporain et la pensée occidentale des siècles précédents, Francis Métivier aime à mettre de la philosophie là où l'on en attendrait pas forcément.

 

Pourtant, le grand public n'a qu'une occasion annuelle de réfléchir sur des sujets de philosophie, c'est lors du baccalauréat avec une épreuve qui ouvre les hostilités et que les médias aiment à couvrir.

 

On a toujours ainsi droit à ces formules aussi intéressantes que déstabilisantes : les sujets du bac. Alors chacun discrètement, se remet dans la place de l'élève et réfléchit à quelques arguments…

 

Dans Zapping philo, Francis Métivier invite les grands auteurs à la table des petits faits de l'actualité. L'ouvrage s'ouvre sur une association qui peut laisser songeur : « Socrate et les Pussy Riot ». Quant à la suivante, c'est encore plus inattendu, « Platon et Zlatan : de l'Académie au PSG ». Mais, la richesse de l'argumentation est là. Et, pour tout dire si : « Zlatan ne va pas à la philosophie, c'est la philosophie qui va à Zlatan » !

 

Ceux qui ont eu peur de la fin du monde, s'en remettront aux pensées de Kant sur la question d'une fin et dans quelle mesure peut-on véritablement l'envisager. C'est finalement surtout un « exutoire » de pouvoir parler de fin !

 

Les rencontres que nous propose Francis Métivier sont donc toujours aussi riches qu'inattendues. La journée de la Femme se trouve confrontée à la pensée de Simone de Beauvoir : on ne pouvait rêver mieux. Il en revient que « sectionner l'humanité entière en journées où chacun revendique un intérêt particulier au nom d'une caractéristique particulière, nous finirons tous par cultiver un jardin personnel entouré de quatre murs. »

 

C'est bien pour éviter cet enfermement que l'auteur nous invite à confronter les pensées, les idées pour enrichir un quotidien qui n'offre de la réalité qu'une vision toujours tronquée, peu profonde, prise dans cet instantané qui empêche la réflexion, l'analyse.

 

Les rapprochements qui sont tout aussi osés que percutants sont donc à reproduire sans ménagement dans ces conversations de comptoir qu'on se plaît tous à avoir au sein du Café du Commerce. Il y manquera peut-être juste le piquant d'un Métivier...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.