Zendegi, de Greg Egan : explorateur formidable de prospectives

La rédaction - 01.06.2017

Livre - Zendegi Greg Egan - science fiction littérature - Editions Le Belial


Difficile de parler de la science-fiction de ce début de siècle sans évoquer Greg Egan, auteur australien parmi les plus inventifs du courant hard-science, c’est-à-dire de cette frange radicale de la science-fiction qui n’hésite pas à aller le plus loin possible dans la crédibilité scientifique, même quand celle-ci exige des connaissances très approfondies.

 


 


Réputés difficiles, les romans et nouvelles de Greg Egan n’en sont pas moins de formidables outils de prospective pour bon nombre de disciplines (génétique, intelligence artificielle, nanotechnologie...). 
 

En 2012, le journaliste Marin Seymour effectue un séjour en Iran afin de couvrir une élection parlementaire.
Manoeuvres du gouvernement et intimidations font de cet événement le non-événement politique attendu. Jusqu'à ce que commence à circuler sur le Net une image d'un membre du gouvernement, prise sur une téléphone portable, et qui va provoquer un séisme politique. Nasim Golestani est une jeune scientifique iranienne vivant en exil aux Etats-Unis. Elle ambitionne de travailler sur le Human Connectome Project - un projet qui tente de cartographier les connexions neuronales du cerveau humain.

Mais les subsides gouvernementales sont coupées et le HCP risque d'être abandonné. Ainsi, quand l'opportunité de regagner son pays se présente, Nasim Golestani choisit de retourner en Iran. Quinze ans plus tard, Martin vit en Iran avec sa femme et son jeune fils, tandis que Nasim dirige Zendegi, un univers virtuel utilisé par des millions de gens, aussi bien pour le travail que pour se divertir. Mais lorsque Zendegi est menacé par des concurrents puissants, Nasim entreprend de créer un programme susceptible d'enrichir l'univers virtuel de Zendegi de manière inédite et insoupçonnée, un programme basé sur la cartographie incomplète du réseau électrique irriguant le cerveau humain et qui confère aux personnages virtuels de Zendegi une autonomie stupéfiante.

Alors que la controverse grandit à l'égard de la nature et des droits de ces créations logicielles, la tragédie s'abat sur la famille de Martin. Le journaliste se retourne vers Nasim en quête d'une solution que personne d'autre ne peut lui offrir, mais Zendegi est en train de se transformer en champ de bataille.


Ainsi, un bon conseil de libraire, pour se familiariser avec les champs d’investigation de cet auteur hors du commun, pourrait être d’orienter les lecteurs vers l’un de ces trois magistraux recueils de nouvelles (Axiomatique, Radieux et Océanique, Bélial/Livre de poche), moins denses que ses romans phares. 


[Extraits] Zendegi de Greg Egan  
 

Mais ce serait passer à côté de Zendegi, dernier roman en date de l’auteur qui contre toute a ente livre son récit le plus accessible, où un jeu vidéo multijoueurs iranien en immersion totale devient un enjeu géopolitique, commercial et intime.

Un Egan sensible et puissant à mettre entre toutes les mains. Après, vous pourrez vous attaquer à plus costaud. 
 

Le Bélial, 2012 ; réédition Livre de poche, 2014 Traduit de l’anglais (Australie) par Pierre-Paul Durastanti 
 

Grégoire Courtois,
Obliques (Auxerre) 
 

en partenariat avec le réseau Initiales