Chien-exorciste cherche maître surnaturel

Fasseur Barbara - 11.04.2018

Manga - Ken'en Doki Doki - Comme Chien et Singe - Seinen Manga Dokidoki


Plongez dans le japon légendaire avec Ken’en, comme chien et singe chez Doki Doki. Les graphismes de la dessinatrice Ichimura Hitoshi viennent illustrer avec justesse et fraîcheur le premier scénario de Fuetsudo. Le premier tome de ce seinen est plein de références au folklore des yôkai, ces créatures surnaturelles peuplant les croyances nippones. On y retrouve aussi de nombreux clins d’œil visuels à la pop culture tels les jeux vidéo ou titres classiques du manga.




Ken’en, traduite par « comme chien et singe », est l’expression équivalente au dicton français « s’entendre comme chien et chat ». Et il est vrai que le duo aux commandes de cette nouvelle série n’était pas voué à s’entendre.

Mashira est un kakuen, animal légendaire mi-homme mi-singe voué à enlever des femmes pour perpétuer sa lignée. Alors, le jour où les villageois de Mitsuke reçoivent une demande de sacrifice, ils font appel à Hayate, célèbre chasseur de démon et exorciste pour protéger les femmes du village. Mais les rumeurs sont trompeuses et Hayate se présente au village sous les traits d’un grand chien blanc capable de prendre forme humaine…

Il est envoyé dans la forêt pour éliminer le kakuen, mais une drôle de relation débute entre les deux créatures légendaires quand Mashira décide d’adopter Hayate. Et malgré quelques accrochages, ils donneront bien vite tort au proverbe asiatique.

Au fur et à mesure que les deux protagonistes se dévoilent, leurs regards changent et ils apprennent chacun à dépasser leurs préjugés pour s’apprivoiser et vivre ensemble. Ceux qui étaient voués à se détester trouvent chez l’autre une présence apaisante. Car le lecteur comprend assez rapidement que chacun d’eux cache de lourds secrets et un mystérieux passé.

Par le biais de cette amitié inattendue, ce sont jusqu’aux notions de bien et de mal qui sont remises en cause. Mashira est-il vraiment aussi malfaisant que semblent le penser les villageois ? Et Hayate aux pattes de qui ils placent leur protection, est-il si bienveillant ? 

Les graphismes de Ichimura Hitoshi s’accordent parfaitement à cette fable explorant le monde des mononoke, les esprits vengeurs de la littérature japonaise. L’artiste apporte aussi un soin tout particulier à la représentation des temples bouddhiques, qui sont au cœur de l’intrigue ainsi la nature qui les entoure. Elle avait déjà fait ses preuves avec les adaptations en manga des jeux vidéo Tales of Symphonia chez Ki-oon et Breath of Fire VI.

Pour ce qui est des clins d’œil, ils sautent aux yeux des initiés dès la couverture. On y voit un jeune homme à queue de singe qui porte sur son dos un chien-loup blanc dont les yeux sont maquillés de rouge. La description n’est pas sans rappeler Son Goku, le héros de la série culte Dragon Ball qui porterait Amaterasu du jeu vidéo Okami (et ils ont même pensé au magatama du rosaire sur le collier)… La forme humaine d’Hayate, elle, n’est pas sans rappeler le célèbre Inuyasha de Rumika Takahashi.
 
sens de la lecture français, contrairement au manga

<

>


 

Le tome 1 est déjà disponible en librairie et le second est à paraître au mois de juin 2018.

Ken'en, comme chien et singe - Fuetsudo au scénario, Ichimura Hitoshi au dessin et Julien Pouly à la traduction - Doki Doki — 9782818944875 - 7,50 €

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.