Darryl Ouvremonde : le journalysme, un devoir d'aventurier

Auteur invité - 16.10.2019

Manga - Darryl Ouvremonde - journalyste artycle - magie univers mort


BANDE DESSINÉE – Dernière pièce en date d’un univers transmédia créé par Olivier Peru et son studio Termites Factory, la bande dessinée Darryl Ouvremonde plonge ses lecteurs dans une nouvelle enquête du personnage éponyme à la recherche d’un mystérieux voleur de temps, dix années après les événements du roman.



 
Souvenez-vous : fin 2015, l’auteur et scénariste Olivier Peru, déjà père de plusieurs BD et romans fantasy, fonde aux côtés de Rémi Guérin et Nicolas Mitric le studio d’écriture transmédia nantais Termites Factory et lance dans la foulée un financement participatif pour leur premier projet phare, Darryl Ouvremonde (déjà chroniqué chez ActuaLitté).

La campagne est un succès, le roman est publié en octobre 2017 et le succès critique est au rendez-vous : l’œuvre propose un récit fantasy adolescente de qualité, et l’univers introduit dans ce dernier semble prometteur et apte à accueillir les différents projets du studio autour de la franchise, par exemple — et c’est là la finalité de cette introduction — la bande dessinée qui nous intéresse aujourd’hui.

Le scénario, écrit par Rémi Guérin, place les protagonistes dix ans après les événements du roman. Darryl Ryan, dit « Darryl Ouvremonde », est un aventurier et journalyste (sic) de légende qui officie pour le Veilleur, le plus grand quotidien de l’Ouvremonde. Cet univers imaginaire aux esthétiques industrio-fantastiques — ou steampunks — est peuplé par tout le bestiaire fantasy habituel : fées, gobelins et géants côtoient animaux parlants et magiciens en tout genre.

Si cela n’apporte rien de nouveau au paysage déjà bien rempli du genre, la particularité de l’Ouvremonde réside dans le fait qu’il existe de pair avec le monde gris, l’équivalent de notre monde réel, et que certaines personnes sont capables de passer de l’un à l’autre en utilisant les Glyphes-serrures. Vous l’aurez compris, c’est le cas de notre protagoniste, qui bien qu’originaire du monde gris s’est implanté en tant qu’apprenti journaliste dans l’Ouvremonde et a construit sa légende là-bas.

Autour de ce jeune brun charismatique accompagné d’une fée gravitent un certain nombre de personnages parfois propres à cette nouvelle entrée, parfois empruntés au roman qui précède la bande dessinée. C’est notamment le cas de Dean, le meilleur ami de Darryl — qui est un fantôme —, et Julianne, une jeune femme capable de voir les revenants.



 
À l’instar du roman, la bande dessinée déroule deux intrigues parallèles qu’on imagine facilement liées d’une façon ou d’une autre : l’enquête de Darryl pour écrire son prochain artycle (sic) dans l’Ouvremonde, et les recherches de Julianne pour ressusciter Dean dans le monde gris. On salue volontiers ce choix narratif rythmant savamment et dans des proportions égales l’histoire, mais on espère évidemment que les tomes suivants ne se perdront pas dans leur démarche et feront converger nos protagonistes vers un seul et même point.

Si l’on peut se sentir légèrement égaré par ce monde chargé en concepts plus ou moins familiers (plans parallèles, créatures mythiques, magie, etc.), on ne peut en revanche qu’être happé par le travail de la dessinatrice Krystel, déjà auteure de Ash (Soleil, 2010) et Magda Ikklepotts (Ankama, 2014). Son interprétation de Darryl Ouvremonde étonne par les multiples influences qu’elle parvient parfaitement à intégrer dans l’univers graphique.

Le travail des couleurs, très étudié à la fois dans ses ombrages et ses contrastes, suit une tradition européenne plutôt éloignée de celle des comics américains. Seulement, c’est leur découpage très cinématographique et l’utilisation d’onomatopées exagérées dans les scènes d’action qui sont empruntés, témoins d’un bagage culturel large pour l’illustratrice.

<

>



On ne pourra également pas s’empêcher une comparaison avec la bande dessinée asiatique, manga et manhwa (son équivalent coréen), pour ce qui est de l’apparence des personnages et des formidables décors imaginaires dignes des plus grands jeux de rôles japonais, Final Fantasy pour ne citer que lui. La bande dessinée étant également un bel objet, on soulignera ici le travail de Glénat quant à la qualité de l’édition proposée qui saura tout de suite attirer l’œil des lecteurs avec son rendu doré du titre et des paysages rendus dans une imitation gravure de toute beauté. 

En associant deux auteurs dont le travail s’inscrit dans le prolongement d’une fantasy jeunesse française qui impose ses codes, son style et ses classiques, Termites Factory et Glénat ont réussi le pari de proposer une œuvre qui se veut à la fois continuité d’un roman à succès et nouvelle porte d’entrée dans l’univers créé par Olivier Peru. Le public adolescent et jeune adulte devrait ainsi retrouver dans Darryl Ouvremonde les frissons nés de l’imaginaire qu’il affectionne tant.
 

Par Lucas Maupin


Krystel ; Rémi Guerin — Darryl Ouvremonde t.1 — Glénat — 9782344031360 – 16,90 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Glenat
Genre : bd jeunesse
Total pages : 80
Traducteur :
ISBN : 9782344031360

Darryl Ouvremonde t.1

de Krystel ; Rémi Guerin

"  Une information doit être écrite et partagée ".Dans tout l'Ouvremonde, Darryl est une légende, le plus grand des journalystes du Veilleur. Ayant le pouvoir de traverser les réalités et de voyager dans le "  monde gris  ", il est devenu célèbre pour les articles qui rendent compte de ses aventures. Mais Darryl n'est pas qu'un aventurier, il a aussi un devoir  : informer. Et toutes ses certitudes sont sur le point d'être ébranlées le jour où il enquête sur la disparition d'un géant... La magie qui régule son monde serait utilisée à mauvais escient par un individu mystérieux et dont les intentions demeurent troubles. Le sujet du prochain article de Darryl est tout trouvé  : découvrir qui se cache derrière tous ces mystères...Rémi Guérin et Krystel nous présentent un nouveau héros, aventurier reporter évoluant dans un monde empreint de magie. Une aventure merveilleuse portée par un héros charismatique en diable, quelque part entre A la Croisée des mondes et Harry Potter  !

J'achète ce livre grand format à 16.90 €