De l'histoire de la Chine à la reconquête du monde : 2 mangas hors normes

Librairie Momie - 28.11.2019

Manga - Kingdom Yasuhisa Hara - TODAG Mad Snail - Jiang Ruotai


MANGA – Chaque semaine, en partenariat avec les librairies Momie, ActuaLitté vous propose des conseils de lecture prodigués avec tendresse et bienveillance. Que ce soit en manga, comics ou bande dessinée, les libraires du réseau se coupent en quatre pour vous faire découvrir le monde des bulles. Des grandes fresques aux oeuvres les plus improbables, faites confiance à votre libraire ! 

Momie Grenoble 1
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 
Cette semaine, ce sera une spéciale manga, avec deux titres au long cours, et deux univers radicalement différents.

 

TODAG (Tales Of Demons And Gods), de Mad Snail et Jiang Ruotai


par Quentin de Momie Clermont

C’est l’histoire d’un monde ravagé par des créatures terrifiantes et d’une humanité obligée de fuir. Notre héros principal, lui, meurt au combat. Il se réincarne cependant au moment où il était adolescent tout en gardant l'ensemble des souvenirs de son ancienne vie. Il sait donc comment sauver l’humanité. Mais voilà, il veut y gagner quelque chose et va plutôt se servir de ses connaissances pour changer son monde. 

C’est pour moi le manga de l’année à lire ! C’est du shonen, c’est-à-dire un manga action, un manga aventure, mais c’est aussi un manga humour, le genre de shonen qui vous fait du bien. C’est une réelle bouffée d’air frais dans ce milieu éditorial. Et puis, c’est un titre d’origine chinoise, ce qui est assez rare, le sens de lecture y est donc français. 

Scénaristiquement, c’est bien ficelé, sans prise de tête, on plonge dedans en quelques pages seulement et on est transporté. Il y a du suspense, du rebondissement, c’est le genre de manga un peu feel good, qui permet typiquement de développer l’imaginaire et la création. C’est un tout couleur, le dessin va à l’efficacité, il n’est pas forcément très fourni, mais sert le propos et l’histoire. 



 
Le point positif aussi, c’est que c’est un boulot de passionnés. C’est publié dans une maison d’édition toute récente qui s’appelle Nazca. C’est d’ailleurs leur premier manga, historiquement. Or, cette structure a été créée par des jeunes qui ne sont pas des spécialistes de l'édition, bien plutôt des passionnés de manga chinois. Et ils font ça très bien. 

 

Kingdom, de Yasuhisa Hara


par Pedro de Momie Lyon

Voici un seinen japonais qui retrace l’histoire de la création de la Chine. Le personnage principal est un jeune orphelin qui s’engage dans l’armée dans l’espoir de devenir un jour un grand général. Alors que la Chine est divisée en différents royaumes, il rêve de l’unifier. On va donc suivre son épopée, tout en étant pris dans la découverte d’une Chine ancestrale.

De quoi ça parle ? De conquêtes, de batailles, de conflits, de géopolitique, mais toujours avec ce personnage, plein de niaque et de rage, qui monte petit à petit en puissance. Et le fait de suivre la conquête de la Chine à travers les yeux de ce jeune garçon rajoute un petit côté shonen au manga. 

Kingdom se veut historique — il y a d’ailleurs pas mal de notes de bas de page de l’auteur — mais c’est toujours saupoudré de fantastique. Les assassins ont des capacités loufoques à l’image de Tigre et Dragons et les armes prennent des proportions gigantesques. Pour les amateurs de grandes fresques historiques et épiques, Kingdom est le manga idéal. 

Le dessin est un peu particulier, il peut même rebuter au premier abord, mais comme dans d’autres mangas, on s’y fait naturellement, car il est adapté au caractère des personnages, à leurs réactions. Le crayon est hachuré, tramé, presque à outrance, et des fois même un peu trop chargé, mais il donne sans aucun doute une certaine crédibilité au scénario auquel il reste fidèle. 



 
De plus, Kingdom a un rythme de parution très particulier : on compte 4 tomes d’un coup tous les 2 mois, soit déjà 30 tomes en l’espace de 2 ans et demi. Et cela fait son charme aussi. Alors que dans les mangas d’actions on est souvent limité parce qu’en un tome ça avance que très peu, ce choix de diffusion permet d’accrocher davantage le public, d’aller plus loin. C’est un pur plaisir pour les amateurs du genre !

Quand on attaque une série, et notamment une série longue, on se rend compte qu’on tient quelque chose d’important entre les mains, quelque chose de potentiellement infini. Mais comme toutes les grandes sagas, il faut attendre le 4e ou le 5e tome avant de placer ce qui sera le futur de la série, mais quand ça arrive, c’est l’apothéose...
 

Retrouvez chaque semaine la chronique BD, comics, manga : les libraires en parlent avec les libraries Momie.
 


En partenariat avec les librairies Momie, ActuaLitté vous fait découvrir les coups de coeur des librairies en manga, comics et bande dessinée. D'autres informations sont aussi partagées sur leur blog.




Mad Snail, Jiang Ruotai, trad. Sarah Grassart – TODAG (Tales Of Demons And Gods) – Nazca – 9782902487004 – 8,95 € | 4 tomes, le 5e sortira le 27/02/2020

Yasuhisa Hara, trad Rémi Buquet – Kingdom Tome 1 – Meian – 9782368778050 – 6,95 € | 33 tomes, le 34e sortira le 15/12


Commentaires
Mise à part la petite faute sur Nasca à la place de Nazca super article !!! Merci à vous 👌
Merci du coup d’œil c’est corrigé !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.