Embalming Une autre histoire de Frankenstein Tome 1 de Nobuhiro Watsuki

Clément Solym - 03.04.2010

Manga - Embalming - Frankenstein - Kaze-


C'est aux éditions Kaze Manga que Nobuhiro Watsuki fait son grand retour avec Embalming, une adaptation prometteuse du célèbre roman de Mary Shelley. Ce premier volume est d'ailleurs le digne représentant de la collection shonen up dont il est issu avec un dessin et un scénario proche du seinen mais qui reste encore très marqué par le style shonen. Trois tomes ont déjà été édités au Japon et on attend le prochain volume pour savoir quelle sera la prochaine surprise de l'auteur...

Embalming, Une autre histoire de Frankenstein...

L'orage gronde au milieu de la nuit, mais c'est aujourd'hui le jour de la vengeance pour Fury. Il y a cinq ans sa famille a été massacrée sous ses yeux par un homme recouvert de cicatrices... Mais il est là debout face à lui, cet être est colossal et son corps est monstrueux : il n'a même pas l'air humain... Sa force a l'air démesurée... Qui est ce monstre? Pourquoi s'est-il attaqué à ses parents? Quel horrible secret se cache derrière ce massacre? Avec Embalming, plongez au coeur d'un univers où les limites de la science flirtent avec la conscience...

Une adaptation prometteuse

On attendait beaucoup de Nobuhiro Watsuki et il a réussi son retour avec cette adaptation de Frankenstein. En effet, c'est par l'élaboration d'un scénario audacieux, complètement novateur qu'il compte conquérir le public.

Tout comme l'auteur du premier Frankenstein, notre mangaka aborde des thèmes très sérieux comme les limites de la science et la conscience humaine, l'amour et l'amitié, la monstruosité et les orphelins. Cependant, grâce à son talent, il a donné à Embalming une réelle personnalité avec un scénario original qui ne se contente pas seulement d'imiter l'oeuvre inspiratrice. À ce propos, notons, que, dans le plus profond respect de l'oeuvre de Shelley, l'auteur a adroitement choisi son titre.

De nombreuses adaptations du livre de l'écrivaine avaient déjà vu le jour à travers le globe au fil du temps, notamment au cinéma avec les célèbres adaptations de James Whale (Frankenstein en 1931 et La Fiancée de Frankenstein en 1935) et des studios britanniques Hammer avec à la réalisation Terence Fisher (« Frankenstein s'est échappé »... dans les années 1950). Plus récemment en BD chez Delcourt avec la série de Marion Mousse mais aujourd'hui c'est Nobuhiro Watsuki qui vient poser son empreinte nippone sur le tableau des adaptations. C'est un plaisir autant pour les lecteurs de mangas que pour les adeptes de littérature d'un autre genre.

Enfin Embalming est d'autant plus captivant que son auteur a complètement retravaillé son univers visuel et même si les personnages principaux nous rappellent certains de ses premiers héros c'est une redécouverte totale de Watsuki qui s'opère au travers de l'histoire.

Une transformation palpable

Les traits du mangaka sont reconnaissables, même si on note un léger affinement des lignes de ses décors et son charac-design, on retrouve par exemple, les chevelures épineuses de ses anciens héros. En outre, les scènes d'actions, qui d'ailleurs ouvrent l'histoire sont correctement orchestrées... Les speedlines et les jeux d'ombres dynamisent l'histoire et les planches sont très agréables à regarder. Nobuhiro Watsuki a su se renouveler en conservant son identité artistique.

L'auteur pourtant habitué à mettre en scène ses personnages dans un univers féodal japonais, fait ici appel, sans fausses notes à des codes visuels répondant à l'époque victorienne. Une transformation déjà palpable sur la première de couverture : les traits du héros, Fury, ne sont pas sans nous rappeler un certain Kenshin, mais l'ambiance dégagée par cette dernière n'est pas ce à quoi on pourrait s'attendre de la part d'un auteur qui nous avait habitués à des histoires de samouraïs...