Harmony, la tyrannie de la santé

Lucie Ancion - 07.11.2019

Manga - manga seinen tyranie - sante emotion maladie - Manga Pika


MANGA SEINEN - Vous avez peut-être entendu parler du romancier SF japonais Project Itoh. Ses trois œuvres majeures ont eu droit à une adaptation en long-métrage d’animation, sorties ces dernières années. Et voici venu le temps de la parution en manga de la dernière d’entre elles. une dystopie glaçante sur le sens de la vie humaine. Un monde où votre santé ne vous appartient plus, où le système s’insère dans votre corps et contrôle vos moindres actions, où la maladie, la douleur, n’existent plus.
 


Il faudrait sans doute le signaler tout de suite : ces films d’animation ne sont pas pour les enfants. Alors que ce manga est à mettre entre toutes les mains, même entre celles de ceux qui rechignent à lire de droite à gauche. Ce projet, édité en français par Pika, n’est pas sans rappeler la collection « Les univers de Stephan Wul » des éditions Ankama. À tous ceux qui les ont appréciés, recommandons la lecture d’Harmony.
 

Le monde et l’histoire d’Harmony

 
Après que des guerres nucléaires ont éclaté à travers le monde, l’OMS a pris le dessus des relations internationales en mettant en avant la préservation de la vie humaine. Éradiquer les maladies, mais aussi la souffrance, les excès alimentaires et les addictions sont devenus son objectif. Des nano-implants contrôlent en permanence votre corps et envoient des données au système central ; à travers des lentilles spéciales, des conseils de santé s’affichent quasi en permanence devant vos yeux. Dans un tel monde, votre corps ne vous appartient plus.
 
Quand elle était au lycée, Tuan a rencontré Miach, anti-système jusqu’au bout des ongles. Elle ne voulait pas d’un monde sans douleur, sans liberté d’éprouver. Lesbienne et suicidaire, elle entraîne ses amies dans une grève de la faim – mais elle seule aura le courage d’aller jusqu’au bout. Son souvenir hante Tuan devenue adulte et occupant un poste important au sein de l’OMS. Elle réalise au fil du temps à quel point cette société lui pèse… jusqu’à ce qu’elle soit chargée de l’enquête sur une mystérieuse vague de suicides, survenus simultanément à travers le monde.
 

Une anticipation glaçante

 
Avec ses lignes de code qui séparent les chapitres et ses premières pages magnifiquement mises en couleur, nous plonge immédiatement dans son ambiance magnétique. Le plus accrocheur, c’est sans doute la vraisemblance du récit. Les conflits dans le Sahara, l’importance croissante de l’ONU… L’œuvre réussit les points majeurs de la SF – vous embarquer dans un monde complètement différent tout en vous laissant penser « et si c’était nous, demain ? ».

La dérive sanitaire, la question du choix de chacun de consommer ce qu’il veut, les thématiques abordées sont très actuelles sans pour autant paraître évidentes.
 
Mais l’histoire ne s’arrête pas là du tout – il s’agit de l’histoire des vies détruites de trois femmes dans ce système, qui ont senti qu’elles leur étaient volées. Il y a beaucoup de points obscurs que l’on découvre par flash-back et pensées nostalgiques du quotidien.
 
En outre, la principale ennemie de cette tyrannie est déjà morte. On avouera que c’est une forme intéressante pour aborder une dystopie – et qui la transforme presque en thriller psychologique.

   
 

Subtilement… exécuté

 
Il y a donc, vous l’aurez compris, une ambiance singulière : une esthétique particulière de tons rouges dans un monde froid. Les décors de grands halls à colonnade et de machines robotisées ne sont pas en retrait. Au dessin d’une haute précision vient s’ajouter un excellent découpage des chapitres, très bien équilibrés entre passé et présent.

Il est aussi intéressant de remarquer la grande différence de sensation avec la version animée, beaucoup plus lente et étrangement silencieuse. Les choix artistiques des deux médiums sont assez différents pour valoir la peine séparément. En conclusion, foncez sur Harmony tant que l’œuvre est encore au rayon nouveauté !


Minato Fumi, d’après Project Itoh, trad. japonais Jean-Philippe Dubrulle – Pika –
Volume 1 – 9782811639075 – 7.50 €
Volume 2 – 9782811649852 – 7.50 €
(à paraître janvier 2020) Volume 3 – 9782811652395 – 7.50 €



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Pika
Genre : manga
Total pages : 176
Traducteur :
ISBN : 9782811639075

Harmony T.1

de Project Itoh ; Minato, Fumi

Dans une société futuriste, l'humanité décida de fixer comme priorité absolue la préservation de la santé de son espèce. Des molécules médicales reliées à un serveur chargé de contrôler la santé de chacun ont été implantées dans chaque corps humain. Dans cette société dite harmonieuse régie par la biopolitique, Tuan, une jeune femme membre de l'Organisation Mondiale de la Santé, doit pourtant élucider le suicide collectif de milliers de personnes partout dans le monde, auquel son amie a pris part...

J'achète ce livre grand format à 7.50 €