Il y a des monstres partout, et ils sont en vous

Lucie Ancion - 10.05.2019

Manga - Bakemonogatari Pika - manga shonen - monstres possession


MANGA SHONEN - Araragi semble être un lycéen normal. Mais une fille étrange le suit ; elle ne pèse rien et le menace avec des dizaines de cutters, ciseaux et équerres s’il s’approche trop. Et lui guérit instantanément de ses blessures. Signifiant littéralement « récit de monstres », adapté du roman japonais à succès éponyme, Bakemonogatari et son ambiance très particulière nous plonge dans une petite ville où les étudiants recèlent des monstres en eux. Attention, le monde est bien plus peuplé de créatures qu’il n’en a l’air.
 
 

Araragi le sait : les monstres sont omniprésents. À l’intérieur des gens. Lui a été mordu par un vampire et sa meilleure amie et déléguée de classe a interagi avec une chimère. Et Hiragi Senjô-Gahara, la fille légère et sur la défensive, a été visitée par un crabe gigantesque qui lui a volé son poids. Araragi l’emmène voir un certain Oshino, un drôle de type en chemise hawaïenne qui va aider Hiragi à s’exorciser elle-même – à travers un origami, elle va se battre avec le dieu qui l’a visitée. Et replonger dans son propre passé : sa dispute avec sa mère, l’homme qui a tenté de la violer… 
 
Ce manga développe son propre bestiaire et ses codes pour l’interaction avec les dieux. Malgré les noms très difficiles à retenir, la perversité ambiante (on est quand même dans un shônen), et les concepts un peu étranges, il est plein de qualités. Il y a un véritable travail esthétique – les kanjis, caractères japonais, sont très présents dans les dessins et deviennent subtilement des objets qui jouent avec les personnages (comme le caractère de « lourd » qui devienne un tas de pierres pesant sur le dos de Hiragi).
 
Passons donc le fanservice des seins et des entrejambes qui après tout plaira peut-être à certains. Après un début accrocheur, le récit devient un peu mou mais se rattrape très bien. Une fois au coeur des cérémonies, le concept de monstre contenu à l’intérieur des gens prend tout son sens, pour notre plus grand plaisir et de façon étrangement personnelle.
 
Bakemonogatari est particulièrement classe : les combats contre les dieux, très prometteurs, sont particulièrement réussis et d’une force inespérée. L’esthétique est grandiose. Les adolescents ont l’ombre de la créature qui dort en eux, donnant lieu à d’immenses plans à faire délicieusement frémir. Et la surabondance d’accessoires de papeterie tranchants autour de Hiragi a quelque chose de très satisfaisant. Un peu comme de l’ASMR visuel, vous n’auriez jamais pu imaginer à quel point un monceau d’équerres aigües, de compas, de cutters et d’agrafeuses peut être satisfaisant !
 
Le manga n’est pas vraiment d’humour mais est un peu décalé par moments. Il y a de toute évidence assez de place donnée aux personnages pour que l’on s’y attache (et d’un point de vue personnel, Tsubasa, dont les secrets sont loin de nous avoir été révélés, est particulièrement adorable). La fin résout en partie la première intrigue mais surtout laisse une porte grande ouverte pour la suite, et on est impatient de voir de quelle façon cela se prolongera.
 
Soyez tout de même prévenus que du contenu un peu malsain vous attend avant de vous lancer dans la lecture, et surtout gardez l’œil ouvert pour l’édition limitée du tome 1 qui vient avec 20 cartes postales collector !
 


Oh!Great (dessin) NisiOisiN (scenario) , trad. Yohan Leclerc – Bakemonogatari – Editions Pika - 9782811648008 – 7.20
(Version collector avec cartes postales : 9782811648329 – 10,50 € / roman : 9782376320333 – 16.95€ )
 
 


Commentaires
Il aurait été intéressant de mentionner le fait qu'il s'agit d'une série ! il y a aussi monogatari, nekomonogatari, etc. winkégalement en anime!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Pika
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782811648008

Bakemonogatari T.1

de Nisioisin ; Oh! Great(Auteur)

Koyomi Araragi est un lycéen un peu particulier  : mordu par une vampire âgée de 500 ans, il doit composer avec des capacités hors du commun qui le rendent, malgré lui, sensible aux phénomènes surnaturels... Un jour, il rattrape Hitagi, une de ses camarades de classe, alors qu'elle chutait dans les escaliers. Quelle n'est pas sa surprise quand il découvre qu'elle ne pèse pratiquement rien  !

J'achète ce livre grand format à €