Papa Told me T3 de Nanae Haruno

Clément Solym - 06.08.2010

Manga - papa - told - me


Papa told me tome 3 de Nanae Haruno confirme la bonne impression que nous avaient fait les deux premiers tomes. On se retrouve de nouveau facilement embarqué dans le monde de la mangaka entre poésie et rêverie.

L'histoire :

Papa told me c'est l'histoire d'une petite fille Chise qui vit seule avec son père. C'est aussi l'histoire des gens qu'elle rencontre ou simplement de personne qui auront croisé ça route.

C'est aussi un voyage dans l'imaginaire d'une petite fille et la façon décalée dont elle perçoit le monde des adultes et la société dans laquelle elle vit. Étant donné qu'il s'agit d'un ensemble de petites histoires bien distinctes les unes des autres, il ne serait pas vraiment judicieux d'évoquer plus avant le résumé de l'histoire.



Chise, Alice au pays des merveilles et
Le monde de Narnia

Ceux qui connaissent déjà Papa told me ne seront pas surpris par ce troisième tome qui se situe dans les mêmes tonalités que les deux précédents : réflexions décalées sur la société des adultes, rêverie, douceur et humour sont encore au programme. Ceux qui ne connaissent pas encore ce titre pourront s'ils le souhaitent commencer par ce tome étant donné que les épisodes ne sont pas présentés dans l'ordre (que ce soit d'un tome à l'autre ou dans un même tome). On notera cette fois-ci des références bien visibles à Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll et au Monde de Narnia de C.S. Lewis et on appréciera la manière dont elles sont exploitées.

D'une manière générale, on constate dans ce tome une plus grande présence d'éléments fantastiques. Et on saluera le choix de la mangaka de laisser le lecteur les interpréter comme bon lui semble : magie ou simple imagination de Chise. Et de l'imagination, elle en a notre petite Chise. D'ailleurs l'essentiel du manga tient grâce à la justesse de ce personnage auquel on s'attache très vite. C'est vraiment une belle réussite de Nanae Haruno. Les éléments de réalité ne sont pas non plus oubliés et la mangaka aborde même quelques sujets assez délicats de manière très fine et toujours avec le décalage de l'enfant qui observe les adultes.

Bon, à la fermeture de ce dernier tome, on regrettera tout de même de n'avoir pu lire tous les épisodes (il s'agit d'une anthologie réunissant les épisodes considérés comme les meilleurs) tellement chaque histoire est un petit bijou. Cela sera le seul bémol.

Nanae Haruno ou la douceur du trait


Au niveau des dessins, on retrouve toujours le trait particulier de Nanae Haruno, très doux, très arrondi. Les cases sont toujours aussi bien rangées et claires. On donnera aussi une mention particulière aux illustrations en couleur tout simplement splendides et au seul épisode en couleur « silver chips » (justement l'épisode qui fait référence au Monde de Narnia). Ce dernier est très légèrement mis en couleur avec des dégradés de rouge pastel très doux qui sont du meilleur effet.

Encore une fois, on ne saurait que trop vous conseiller la lecture de Papa told me de Nanae Haruno. Chaque tome est un vrai plaisir. Tout au long de la lecture on est partagé entre rêverie, réflexion et humour. Le tout devant des dessins simples mais parfaitement maîtrisés et tout en douceur. Si l'on pourra être frustré de ne pas pouvoir lire tous les épisodes, on appréciera par contre de lire les histoires dans l'ordre que l'on désire.

Retrouvez Papa told me sur Comparonet :