What's Michael ? tome 4 de Makoto Kobayashi

Clément Solym - 18.03.2010

Manga - what - michael - makoto


Il y a quelques semaines sortait en librairie le quatrième et dernier tome de la série What’s Michael ? de Makoto Kobayashi. C’est sur celui-ci que Glénat termine la réédition d’une forme condensée des huit volumes publiés au Japon dans les années 80/90. L’occasion pour nous de revenir sur les aventures de notre héros à miaoustaches.

Chat must go On !!! Yeahhh !

Il était une fois Michael, un chat extraordinairement ordinaire ! Père de famille, heureux propriétaire de nombreux humains, boss de quartier intérimaire et danseur… Michael mène une vie de chat dans les règles de l’art. Il nous entraîne  dans son quotidien avec humour, tendresse et nous fait partager sa vision du monde so féline et décalée… Un monde ou le chat est partout bien sûr…

Michael le chat danseur

Michael ne parle pas il danse, mais figurez vous qu’au Japon c’est l’équivalent de Garfield et que notre ami à rayures a même une série TV : c’est une vraie célébrité ! On peut donc remercier Glénat d’avoir réédité cette série qui n’avait jusqu’à maintenant pas encore pu nous parvenir dans son intégralité ! Dans what’s Michael ?, les histoires s’enchaînent rapidement : c’est ce genre de manga qui vous étonne par sa corpulence et par la rapidité avec laquelle il se laisse dévorer.

C’était un plaisir de pouvoir enfin lire le dernier tome de What’s Michael ? mais quelle tristesse quand après deux/trois pause coups de téléphone on voit dangereusement se rapprocher la quatrième de couverture… SNIF ! Makoto Kobayashi a fait un superbe travail et vous comprendrez sûrement après lecture pourquoi Michael est une super star au pays du soleil levant.

Il est certain que les aventures du « chat danseur » sont particulièrement recommandées aux amoureux de la gent féline et heureux colocataires de mimis en tout genre, qui se reconnaitront sans doute dans les pages de ce manga. En outre, à travers chacune de ses histoires le mangaka transmet avec humour sa passion pour les chats en replaçant nos différents personnages (principalement des matous) dans diverses situations. L’auteur utilise un humour efficace malgré la rapide succession de ses différents tableaux et du premier au dernier chapitre le lecteur est tenu en haleine.

Les saynètes se suivent mais ne se ressemblent pas mais la logique demeure et même si les règles ne sont pas faites pour les chats il en existe tout de même deux dans l’univers de ce manga : Du Michael dans chaque histoire et consommation de Morning Cat proscrite… Et oui ! C’est pas bien difficile on, retrouve notre héros et ses amis dans chaque chapitre et même si on croise des humains dans les petits récits de Kobayashi c’est à chaque fois le chat qui est à l’honneur et surtout Michael qui lui, apparaît systématiquement de façon plus ou moins directe.


Notons les quelques clins d’œil de l’auteur avec des apparitions éclairs qui dénote bien son humour. On salue également ses commentaires en postface et ses illustrations : c’est vraiment appréciable car depuis des années en France on n’avait pas encore pu profiter pleinement de cette œuvre. Les fans sont maintenant satisfaits mais à quand le coffret DVD ?! Nous aussi on veut voir danser Michael sur nos écrans…

Un dessin retro mais avec du châârme

What’s Michael ?, est un seinen rétro. Les traits de Makoto Kobayashi sont clairement empreints des années 80 cependant l’humour du managaka reste intacte et il est toujours très agréable pour un œil contemporain, pas forcément habitué à la BD japonaise, d’admirer ses planches.

Ses différents chapitres sont correctement aménagés, il utilise un style sans fioritures, visuellement agréable, qui permet au lecteur de s’attacher rapidement aux personnages. On est très vite conquis par le charac design du héros et on comprend tout de suite que les visages et les yeux tout ronds des chats de Kobayashi ne sont certainement pas pour rien dans le succès de son manga. Eh oui ! Vous serez immédiatement séduits par cette bonne bouille de Michael en première de couverture du Tome 1 et c’est avec un pincement au cœur que vous visionnerez les illustrations en fin de tome 4.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.