1,3 million de visiteurs à la Bibliothèque nationale de France en 2019

Antoine Oury - 07.02.2020

Edition - Bibliothèques - BnF frequentation - BnF exposition - visiteurs bnf


La Bibliothèque nationale de France fait état de sa fréquentation annuelle, dans un communiqué, et annonce 1,3 million de visiteurs, tous sites confondus, en 2019. Le niveau est stable par rapport à 2018, et ce, malgré une exposition Tolkien très suivie et des mouvements de grève au mois de décembre. L'audience en ligne, avec 40,9 millions de visites annuelles, progresse.

BnF : Bibliothèque nationale de France
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 
 
Les salles de lecture ont accueilli 43 % de nouveaux inscrits notamment grâce au Pass lecture/culture de la BnF, qui donne un accès illimité à toute l’offre culturelle, souligne l'établissement dans un communiqué, en insistant sur l'importance de l'offre in situ. 23 % des usagers sont de nationalités étrangères, précise la BnF, notamment italienne, chinoise et américaine.

La programmation culturelle de l'établissement fut riche, avec 12 expositions dans les murs de la BnF en 2019 et 7 expositions hors les murs à Paris et en région, ainsi qu'une exposition majeure à l’étranger, consacrée à Jean-Jacques Lequeu, à Houston, aux États-Unis. 215 événements s'ajoutent à ces expositions généralement très suivies et médiatisées.

La BnF ne fournit pas, pour l'instant, de chiffres de fréquentation des différentes expositions : il faudra sans doute attendre le rapport d'activités, mais l'exposition consacrée à J.R.R. Tolkien et son œuvre a probablement déplacé les foules.

Les collections de la BnF se sont enrichies l'année passée, d'abord par le biais du dépôt légal, avec 106.000 documents (hors fascicules de périodiques) reçus en 2019, dont près de 80 000 livres. Plus de 210.000 périodiques ont également rejoint les collections par le dépôt légal, sans oublier le dépôt légal du web, qui a collecté 3 milliards de fichiers l'année dernière. Pas moins de 60.000 documents s'ajoutent à cet ensemble, obtenus par des dons ou des acquisitions.
 

6 millions de documents dans Gallica


Un palier a été franchi, assure la BnF, avec la mise en ligne du Roman de la Momie de Théophile Gautier dans une édition de 1929, illustrée par George Barbier, qui permet à la bibliothèque Gallica de franchir le palier des 6 millions de documents consultables.

En 2020, Gallica s’ouvre à l’enrichissement participatif et développe le projet Gallicarte pour permettre une géolocalisation des recherches effectuées dans la bibliothèque numérique. L’algorithme, qui a permis de géolocaliser 180.000 cartes et images, est désormais déployé dans la bibliothèque. Un outil participatif, L’Arpenteur, est mis en ligne simultanément : il permet aux Gallicanautes de préciser, en temps réel, la position de documents mal ou non géolocalisés.
 

Gallica devrait bientôt avoir recours à l'intelligence artificielle pour exploiter plus largement son fonds iconographique et rendre les recherches plus simples et plus efficaces. En 2019, Gallica a totalisé 15,5 millions de visites, indique la BnF, devant Data.bnf.fr (6,7 millions de visites) et Retronews, le site de presse de la BnF (6,3 millions de visites).



Commentaires
❤❤❤❤❤💘💘💘💘❤❤💘💘💘💘💘💘💘
C'est formi-formidable! (Comme disait la chanson). Et que ça continue!
Pas trop fatigués de recopier le communiqué de presse ?



A quand des enquêtes sérieuses sur les conditions d'admission des lecteurs, le succès de la recherche d'ouvrages non déposés, ou le taux de pages illisibles dans les moissons des archives de l'Internet ?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.