1,7 millions de Français se passent d'Internet : mais comment font-ils ?

Clément Solym - 12.09.2012

Edition - Société - français - non - connectés


S'ils risquent de passer, aux yeux de certains éternellement connectés, pour des extraterrestres, selon une étude Havas Media, 1,7 millions de Français vivent à l'écart de la bulle Internet. Et, même si l'on parle souvent de fracture numérique, parmi ces débranchés, la moitié l'est par choix.

 

Dans les faits, d'après les chiffres révélés par Havas Media, la moitié d'entre eux subiraient leur déconnexion. Celle-ci touche surtout les foyers vivant avec moins de 900 € par mois. Mais les personnes âgées restent, elles aussi, fortement à l'écart des nouvelles technologies : 75 % des plus de 70 ans n'ont pas d'accès à Internet.

 

Pourtant, autant les plus pauvres que les plus âgés, dans l'Hexagone, pourraient, en premier lieu retirer un réel bénéfice d'une connexion Internet. Elle permettrait de restaurer du lien social et d'avoir un accès rapide à l'information.

 

De l'autre côté, on retrouve des dégoûtés du web, ceux qui en ont eu assez d'être en permanence connectés, suivis à la trace par ce nouveau Big Brother. Ils ont donc fait le choix lucide de se couper de cette galaxie.