1 sur 5 : la réalité des violences sexuelles sur mineurs en France

Clément Solym - 16.11.2020

Edition - Les maisons - pédocriminalité France chiffres - violences sexuelles enfants - France violences sexuelles


AVANT-PARUTION – Voici un manifeste très engagé contre la pédocriminalité en France. Cet ouvrage, cosigné de Karl Zéro, Homayra Sellier et Serge Garde (ex L’Humanité) sortira aux éditions Télémaque ce 3 décembre, journée mondiale pour la Prévention des Abus envers les Enfants. 1 sur 5, un titre pas banal. Une statistique plus troublante encore…


 

Un enfant sur cinq est victime de violences sexuelles en Europe. Ce chiffre officiel est effarant. Nous sommes face à un véritable fléau social que la crise du Covid n’a fait qu’amplifier.

Mais rien ne bouge. Lire ce livre-manifeste, c’est faire un premier pas. C’est comprendre ce que des générations ont laissé faire. Vous saurez. Et vous pourrez agir : c’est un livre-pétition qui propose 25 mesures concrètes pour faire vraiment changer les choses. Le temps du silence est révolu.
 

 Une étude du parlement européen en 2016 a produit un chiffre effrayant : 1 enfant sur 5 serait menacé d'acte de pédocriminalité dans son environnement familial direct ou dans le cadre scolaire ou associatif. Devant l'ampleur du phénomène, véritable fléau social qui mine notre société encore très sourde, Karl Zéro et Serge Garde veulent donner au public les moyens de s'informer via un manifeste coup de poing : un concentré de 80 pages qui dresse factuellement l'état des lieux de la situation en matière d'abus sur les enfants en France.



Homayra Sellier lutte contre les violences faites aux enfants à travers l’association Innocence en danger qu’elle a fondée il y a 20 ans. Cette association a accompagné des milliers d’enfants et s’est portée partie civile dans de nombreux procès à leurs côtés.
 
Depuis 2007, Karl Zéro a consacré 130 documentaires, émissions et ouvrages aux faits divers liés à la pédocriminalité.
 
Serge Garde a enquêté sur ces sujets à L’Humanité où il a été journaliste d’investigation pendant plus de trente ans. Il a couvert l’affaire Outreau et est notamment à l’origine de la révélation de l’existence du fichier Zandvoort.

L’ouvrage apporte également « une vraie première », nous indique Stéphane Wattelet, l’éditeur. « La publication du compte d’exploitation complet du livre sera proposée en 3e de couverture pour expliquer et démontrer qui gagnera quoi et qui fera don de quelle part du revenu à une association partenaire… » 

Une démarche qui entend sortir du flou et habituel « les bénéfices de ce livre seront versés… ». En l’occurrence, les sommes, elles, seront reversées à Innocence en danger.


[à paraître 3/12] Karl Zéro, Homayra Sellier et Serge Garde – 1 sur 4 – Télémaque – 9782753303751 – 5 €


Commentaires
Quelle est la responsabilité des éditeurs, notamment celui qui édite des pédophiles notoires et affirmés, comme Matzneff ?
J'espère qu'1 euro sur 5 que rapportera la vente de ce livre sera reversé aux associations qui luttent sur le terrain contre la pédocriminialité et la prescription...
Je salue la sortie de ce livre mais pas la faute d'orthographe relevée dans l'article, indigne d'un site littéraire :



"Homayra Sellier lutte contre les violences faites aux enfants à travers l’association Innocence en danger qu’elle a fondéE" (et non "fondé").



Quant au commentaire de "Responsable pas coupable" appelant à la censure d'un écrivain, je m'insurge. Matzneff, l'homme, est coupable et doit répondre de ses crimes devant la justice.

Mais Matzneff l'écrivain, lui, a le droit de publier ce qu'il veut : cela ressortit à la liberté d'expression et de création.

Halte à la purge culturelle, qui mène au pire.
On n'a vraiment besoin de ce genre d'ouvrage.

Quand on voit ce qui s'est passé avec l'affaire du Coral, Dutroux, Outreau, Matzneff. Le fait qu'il y a (probablement ?!) Un réseau pedo très puissant au plus haut niveau du gouvernement. Je veux dire des affaires comme l'affaire Dunand, les disparues d'Auxerre, l'affaire d'Anger... Vraiment faut que ça cesse et que les responsables soient arrêtés.

L'environnement familial est un problème mais il y a aussi l'ASE qui n'a aucun moyen et embauche n'importe qui.

Et on peut parler de YSL et Pierre Bergé et de cette affreuse BD qu'ils ont écrit... Étrange de constater que l'ancien adjoint à la culture Girard avait travaillé pour la maison YSL (en plus des repas qu'il a fait avec Matzneff aux frais de la mairie de Paris).

Je ne comprends pas trop cette explosion de pedocrimialité, c'est un phénomène qui a toujours été présent ou c'est internet qui l'a exacerbé ? Qu'est-ce qui pousse des parents à commettre l'inceste sur leurs enfants ? Je vous jure, on devrait mettre en place un permis de faire des enfants.



La vérité c'est que beaucoup de monde ne reconnaissent pas les enfants comme des êtres qui ont leur propre opinion et leur propre personnalité. Ils sont encore trop souvent considérés comme des "choses", leur ressenti sont détournés. Ils doivent faire ce qu'on leur dit de faire. Un enfant (j'inclus pré-ado et ado) peut avoir des fantasmes et peut-être une curiosité sexuel. C'est à l'adulte d'agir en adulte et de dire NON. C'est pas compliqué quand même.



En somme, c'est le même problème avec le trafic sexuel et la prostitution forcée des femmes adultes. Pendant longtemps, les femmes et les enfants étaient considérés comme la propriété des hommes.



Aujourd'hui, on fait face aux conséquences de cette idéologie.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.