100 million $ à la bibliothèque municipale de New York

Clément Solym - 12.03.2008

Edition - Bibliothèques - bibliothèque - New - York


Le bâtiment de la bibliothèque municipale de NY gardé par ses vénérables lions sera rebaptisé au nom du financier de Wall Street Stephen A. Schwarzman qui a accepté de lancer le projet d’expansion d’un milliard de dollars de la bibliothèque avec un don garanti de 100 millions de sa part.

Un don qui met le pied à l'étrier de la rénovation

Le projet annoncé mardi veut transformer la Bibliothèque Centrale en une destination où l’on emprunte des livres autant qu’on y fait ses recherches. La partie centrale de Manhattan à l’est de la 5e avenue sera vendue et sa collection sera absorbée dans le nouvel espace.

Le don de Mr Schwarzman, un parrain de la bibliothèque et gourou du rachat d’entreprises qui a fait sa fortune en tant que directeur général du groupe Blackstone, se situe parmi les plus généreux accordés à une institution culturelle dans l’histoire de la ville. La structure des Beaux Arts de 1911 sur la 5e avenue sera nommée le bâtiment Stephen A. Schwarzman après que la construction soit achevée en 2014.

« C’était un projet de grande classe »

Dans une entrevue, Mr Schwarzman, 61 ans, affirmait avoir été impressionné par le projet quand il fut présenté au conseil en juin dernier. « C’était un projet de grande classe, professionnel avec une stratégie viable, et il méritait d’être subventionné. », explique-t-il. « La bibliothèque aide les classes moyennes, défavorisées et les immigrés à se créer leur chance de vivre le rêve américain. »

Mr Schwarzman déclare que l’idée de renommer le bâtiment à son nom était celle de la bibliothèque. « Ils m’ont dit,’ Nous aimerions que vous soyez notre premier donateur avec ces 100 millions et aimerions renommer la partie principale à votre nom » répète-t-il. « J’ai répondu,’ cela me semble très bien’ ».

Il déclara que sa donation serait étalée sur les prochaines années (n’ayant pas voulu être plus spécifique) et qu’il avait signé un contrat gérant cette donation. Et d’ajouter « Moi et mes biens sommes liés par ce contrat, même si je venais à mourir »

Aucune retombée à craindre

Mr Schwarzman est devenu comme un paratonnerre à critique pour tous les excès de Wall Street, en particulier les énormes dépenses de fonds propres des directeurs.

Beaucoup de ces financiers ont subi un retour de flamme depuis que les marchés de crédit ont coulé. Les intérêts de Mr Schwarzman chez Blackstone ont chuté de 7,8 milliards de dollars à 4 depuis que la compagnie fut cotée en bourse en juin dernier, les actions de Blackstone ont chuté de 32% sur ne serait-ce que les deux derniers mois.

Il assure que ses récentes pertes n’auraient aucun effet sur ce don. « Alors que vous avez plus de ressources, c’est votre devoir de les utiliser pour le bien d’autrui », a-t-il déclaré.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.