1001libraires revoit ses prévisions à la baisse : enfin...

Clément Solym - 10.01.2012

Edition - Librairies - PL2I - Président - 1001libraires


La société PL2I qui s'occupe du portail 1001librairies.com, a à sa tête un nouveau président, Matthieu de Montchalin, également président du Syndicat de la Librairie Française (SFL). Cette nomination signifie pour 1001libraires un nouveau tournant rendant effective la création d'une nouvelle version, simplifiée.

 

Livres Hebdo a indiqué que les actionnaires de la société PL2I avaient élu Matthieu de Montchalin comme président lors de l'assemblée générale du 9 janvier. Il prend la place du président démissionnaire Christian Thorel. La nomination de Matthieu de Montchalin démontrerait alors la volonté des actionnaires de donner un second souffle au projet 1001libraires.

 

 

 

PL2I avait rompu son contrat avec la société SQLI en charge de la partie informatique du portail, mettant ainsi fin à de nombreuses contraintes techniques. « L'objectif est d'être prêt techniquement avant cet été pour lancer la plateforme en septembre », explique Matthieu de Montchalin. Pour lancer la version 2, il a souhaité faire appel à Gibert Joseph, « un prestataire qui maîtrise un ensemble de techniques. Le projet était trop ambitieux techniquement, nous revoyons nos ambitions à la baisse et n'avons pas peur de le dire ».

 

Il s'agit de franchir une étape, celle de la crédibilité avec un libraire et son portail, qui a eu connu un grand succès. « Plus que jamais nous avons vocation à nous adresser aux petites, moyennes mais aussi grandes libraires qui n'ont pas les moyens de payer des prestataires chers ». La question reste : qu'est-ce que Denis Mollat en pense ?

 

Il n'est pas question d'entrer en concurrence avec d'autres plateformes, il faut plutôt le voir comme un « service public ». « L'ensemble des libraires doivent s'y retrouver et pourquoi pas par la suite, créer des passerelles avec ces plateformes ».

 

Chez Gibert Joseph même enthousiasme, la librairie pense avoir un rôle à jouer dans ce type de projets, inter-professionnels. Au-delà de cet aspect, ce partenariat offre « un nouveau relais pour mutualiser les stocks ».

 

Livres Hebdo révèle qu'une avance de trésorerie de 100.000 euros aurait été effectuée par Gibert Joseph, mais il manque encore les ressources pour ses développements. Une présentation plus complète du projet devrait être présentée fin février.