120.000 pages pour l'édition imprimée du Wikipédia anglais

Antoine Oury - 17.02.2014

Edition - International - Wikipédia - encyclopédie en ligne - crowdfunding


Imprimer les résultats Google, imprimer Google Images... Si la consultation d'Internet a remplacé celle des ouvrages reliés pour les recherches encyclopédiques, dans l'usage courant, des artistes, graphistes ou imprimeurs n'ont pas renoncé au support papier. Régulièrement, certains proposent même des livres mastodontes, pour matérialiser les ressources du Web. Cette fois, un projet de crowdfunding entend aboutir sur une édition papier du Wikipédia anglais.

 


Le premier volume, sur le millier attendu

 

 

2,6 milliards de mots, 4,3 millions d'articles, un contenu qui occuperait un millier d'ouvrages très grand format... Il semblerait que ces seules données ont motivé le projet de collecte participative lancé sur le site Indiegogo. Car, au fond, quel est l'intérêt d'avoir tout Wikipédia dans une bibliothèque de 9 mètres, quand la totalité des articles est disponible sur un ordinateur, une tablette ou un simple smartphone ?

 

Le projet est en fait porté par PediaPress, le partenaire officiel de la Wikimedia Foundation pour le service d'impression à la demande. Un service disponible sur toutes les pages Wikipédia, dans l'onglet « Imprimer/Exporter », sur le côté gauche de la page. L'option « Créer un livre » fait alors appel aux outils de PediaPress, et permet à chacun de compiler différentes pages dans un livre imprimé.

 

Bien évidemment, selon le paradigme de l'impression à la demande, plus le livre comporte de pages, plus son prix est avantageux. Un tableau des prix est disponible sur Wikipédia, qui propose sans surprise une page consacrée à cette fonction. 

 

Le projet prend alors un peu plus de sens, et PediaPress souhaite avant tout accomplir une prouesse d'impression à la demande : 1000 ouvrages seraient imprimés pour couvrir l'ensemble des articles. Le tout serait présenté cet été à Wikimania London, un rendez-vous annuel de Wikipédistes convaincus. Par ailleurs, la collection serait « la seule sauvegarde de l'ensemble de notre savoir sur Wikipédia », souligne un promoteur du projet.

 

« Il faut bien que quelqu'un s'en charge », ajoute-t-il. Alors, si vous souhaitez filer un coup de main...

 

 

 

(via The Digital Reader)