Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

160 projets retenus pour réduire les inégalités face à la langue française

Antoine Oury - 05.07.2017

Edition - Société - Action culturelle langue française - inégalités langue française - illettrisme lutte


Le ministère de la Culture avait lancé un nouvel appel à projets pour l'année 2017, « Action culturelle — langue française », doté d'un budget d'un million € pour participer au financement de différentes opérations et actions, tant nationales que locales, pour lutter contre l'illettrisme et faciliter l'accès à la langue française, tout simplement. 160 projets ont été retenus.


FRANCAIS
(photo d'illustration, Dauvit Alexander, CC BY-NC-SA 2.0)
 

Ce sont donc 160 projets qui se partageront l'enveloppe de 1 million € accordée à cet appel à projets. 

« Les projets retenus ciblent les adultes ne maîtrisant pas l’écrit, les jeunes de 16 à 25 ans sans emploi et sans qualification, les migrants non francophones, de même que les enfants bénéficiant d’une activité d’éducation artistique et culturelle hors temps scolaire. Les détenus, ainsi que les mineurs pris en charge par la protection judiciaire de la jeunesse sont également concernés », précise le ministère de la Culture.

On dénombre 21 projets nationaux, qui permettront de soutenir la création et la diffusion d’outils pour les acteurs du monde de la culture, comme de l’insertion, de la formation, de la justice, du champ social et socio-éducatif. Parmi les porteurs des projets, on relève l'Association des Bibliothécaires de France, le Centre de promotion du livre et de la presse jeunesse Seine-Saint-Denis, ou encore le Collectif Paroles partagées.

Au niveau local, 139 projets interviendront dans une variété de territoires — urbains, péri-urbains, ruraux, quartiers politiques de la ville — directement auprès de la population. Toutes les régions françaises, y compris la Corse et celles d'outre-mer sont représentées dans les projets retenus.

Le comité de sélection s'est réuni les 19, 24, 31 mai et 8 juin et était composé de représentants du ministère de la Culture (délégation générale à la langue française et aux langues de France, secrétariat général et directions générales de l’administration centrale, et directions régionales des affaires culturelles), des ministères de l'Intérieur, de la Justice, de l’Éducation nationale, de la Cohésion des territoires, des Outre-mer, du Commissariat général à l’égalité des territoires, de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme, ainsi que de personnalités qualifiées.

La Délégation générale à la langue française et aux langues de France est chargée du suivi des projets, en collaboration avec les directions régionales des affaires culturelles et les ministères concernés.


Édouard Philippe : “Nous voulons rester, redevenir peut-être,
une nation de lecteurs”


Environ 600 projets ont, au total, été proposés au ministère de la Culture. La liste des porteurs de projets retenus est disponible sur le site du ministère.