Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

19.500 € : vente record pour un guide Michelin de 1900

Lauren Muyumba - 22.07.2013

Edition - Société - Guide Michelin - 1900 - Enchères


Le collectionneur privé a préféré rester dans l'ombre en cachant son identité, mais la somme de 19.500 euros, elle, va bien rester dans les annales de la société de pneumatiques. Après une première vente record, l'année dernière à 18.000 euros, l'édition 2013 de la Convention internationale des collectionneurs de Michelin renouvelle un exploit mondial pour un livre de ce genre.

 

 

 

 

La vente aux enchères s'est déroulée le samedi 20 juillet au casino de Royat, dans le Puy-de-Dôme. D'après le président de l'association les Amis du pneumatique, Pierre-Gabriel Gonzalez, l'état du guide n'était pas aussi glorieux que celui vendu l'année dernière, mais le collectionneur « a surtout acheté le mythe », explique-t-il. Le premier guide Michelin a été tiré en 1900 à près de 50 000 exemplaires, mais aujourd'hui, il en reste une poignée : une trentaine se baladeraient encore sur la planète.

 

Qui peut bien être l'acheteur d'un guide Michelin ? Selon les Amis du pneumatique, les collectionneurs sont généralement des retraités, des restaurateurs qui ont figuré dans le guide, et des fils d'ouvriers de l'entreprise.

 

En 2000, année où l'association des Amis du pneumatique a été créée à Clermont-Ferrand (berceau de la marque), le célèbre chef cuistot Pierre Troisgros a été le premier à acheter un guide de 1900 lors de la vente aux enchères à Royat, pour la somme de 5 800 euros. La valeur des guides a donc bien augmenté depuis.

 

La treizième édition a attiré entre 250 et 300 collectionneurs participants. Autre somme honorable :

24 000 euros pour une collection de guides Michelin de 1900 à 2000, achetée par un couple nantais.

 

En plus du guide Michelin, d'autres objets et publications de la marque ont fait partie des éléments adjugés vendus. Entre autres, une affiche pour un pneu de vélo avec le slogan en allemand « Même l'armée l'a adopté » vendue à 1200 euros. Une somme plus décevante qui n'a pas dépassé l'estimation de base, même si cette publicité a marqué les débuts du développement des activités Michelin en Suisse.

 

Surnommé Guide rouge, le guide gastronomique continue a être édité par Michelin, la firme aux fameux Bibendum blanc. D'ailleurs, un modèle de cette mascotte phare de la marque, mesurant 3 mètres de hauteur, a été adjugé à 450 euros.