2,5 millions £ de livres anciens volés, retrouvés dans un sous-sol de Roumanie

Nicolas Gary - 19.09.2020

Edition - Justice - roumanie livres volés - livres anciens cambriolage - Londres livres anciens


Trois années d’enquête, et un casse digne de Mission impossible : des livres rares qui furent volés à Londres ont été retrouvés en Roumanie. D’une valeur de 2,5 millions £, les quelque 200 ouvrages comprenaient des trésors de bibliophilie. Et sont la preuve de l'infinie patience de la part des forces de l’ordre engagées. 



 
Dérobés en janvier 2017 dans un entrepôt de transit postal, à Feltham, les ouvrages devaient s’acheminer vers une vente aux enchères à Las Vegas. Deux hommes, Daniel David et Victor Opariux se sont introduits par effraction en creusant des trous dans le toit, avant de descendre en rappel. Le tout en évitant soigneusement les multiples capteurs qui auraient signalé leur intrusion.

Durant cette opération qui aura pris cinq heures, ils ont sorti les ouvrages remplissant 16 sacs, et pris la fuite avec leur complice Narcis Popescu - qui attendait dans une voiture. Le véhicule avait été découvert totalement nettoyé à la javel.



L’an dernier, les premières conclusions avaient déjà permis l’arrestation de 15 suspects pour les quelque 260 ouvrages volés. 45 perquisitions avaient été menées afin de remettre la main sur ces éditions rares, des XVIe et XVIIe siècles — des éditions originales de Galileo Galilei ou encore Isaac Newton…
 

Le butin toujours en vadrouille


Mais les livres manquaient toujours à l’appel, en dépit de la collaboration européenne policière. Et ce, jusqu’à une fouille organisée à Neamt, dans le nord de la Roumanie orientale : les forces de l’ordre ont fouillé la propriété ce 16 septembre et découvert au sous-sol des livres soigneusement emballés et cachés dans une fosse à ciment.

« Ces livres sont extrêmement précieux, mais surtout ils sont irremplaçables et d’une grande importance pour le patrimoine culturel international », indique le détective Andy Durham. 

Les suspects faisaient partie d’un groupe criminel organisé roumain, responsable d’une série de plusieurs cambriolages perpétrés dans des entrepôts britanniques — toujours avec la même méthode. Une partie réalisait le vol, et prenait la fuite quand le crime était achevé, et une autre équipe s’emparait alors des biens. 


via Guardian

crédit photo : Metropolitan Police Service


Commentaires
Bonjour Nicolas Gary.

"Une partie réalisait le vol, se faisant par la suite expulser quand le crime était achevé" : c'est un modus operandi tellement étonnant à mes yeux que je suis remonté à votre source. Or celle-ci écrit "members were flown into the UK to commit specific offences and flown out as soon as the crimes were completed,".

Ils n'étaient donc pas "expulsés" (par les autorités), ils arrivaient (en avion) au Royaume-Uni pour commettre un crime précis et en repartaient (en avion) dès celui-ci commis.
Bonjour et merci, je modifie ce passage.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.