2 millions $ pour 900 pages de roman du jeune Garth Risk Hallberg

Nicolas Gary - 11.11.2013

Edition - Economie - Garth Risk Hallberg - deux millions de dollars - premier roman


Les enchères auront duré deux jours, et finalement, les neuf cents pages du livre de Garth Risk Hallberg, City on Fire, sera l'un des premiers romans les plus chèrement acquis. Pour deux millions $, l'éditeur Knopf vient de se procurer les droits du livre, une somme considérable, quelle que soit la notoriété déjà de l'auteur. 

 

 

Garth Risk Hallberg

 

 

Preuve que les romans ont toujours le vent en poupe, peut-être, cette histoire qui se déroule dans le New York de 1970 n'a pas encore de date de sortie. Or, le livre est déjà mesuré aux travaux de Michael Chabon, ou encore ceux de Thomas Pynchon. Dix éditeurs avaient proposé plus de 1 million $ pour l'achat des droits, avant que Knopf ne remporte l'enchère. 

 

Certes, deux millions $ ce n'est pas un montant obscène en regard de ce que d'autres auteurs ont pu percevoir, mais tout de même, la somme semble assez délirante. De son côté, Scott Rudin, producteur qui avait acheté les droits d'adaptation cinématographiques le mois dernier, avant la mise en vente des droits du livre, salue une fois de plus l'ampleur de cette oeuvre. 

 

Sonny Mehta, président et éditeur en chef chez Knopf précise : « C'est un grand roman, spacieux et extrêmement ambitieux. Il y a une richesse propre, et c'est ce que j'ai répondu presque immédiatement. »

 

via New York Times