2015, une année de rationalisation pour la DILA

Cécile Mazin - 22.04.2016

Edition - Economie - DILA Documentation - 2015 rapport activité


Éditeur public de référence, imprimeur d’État, opérateur de services publics numériques, la DILA est une direction d’administration centrale des services du Premier ministre, placée sous l’autorité du Secrétariat général du Gouvernement. Elle vient de communiquer son rapport d’activité 2015, que son directeur, Bertrand Munch, présente comme une année de rationalisation, et de mutualisation des ressources.

 

 

 

Que ce soit sur le plan humain ou financier, la DILA a « visé une meilleure adaptation de ses effectifs à la réalisation de ses missions et opéré un choix plus judicieux de ses outils pour mieux répondre aux besoins émergents de nos concitoyens et à l’évolution des technologies liées aux métiers du numérique », assure son directeur. 

 

Parmi les grandes réalisations 2015, le projet d’arrêt de l’impression 45 grammes a été l’occasion de repenser et de moderniser la diffusion de certaines publications : le Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC), les publications parlementaires notamment et bien sûr le Journal officiel. 

 

S’agissant de ce dernier, un travail d’équipe a été mené de concert par le secrétariat général du Gouvernement et la DILA afin de faire aboutir la réforme du cadre juridique de la publication permettant au Journal officiel de devenir 100 % numérique au 1er janvier 2016.

 

Les sites Internet ont aussi compté parmi les réussites de l’année par leur fréquentation exceptionnelle. Légifrance a comptabilisé 112 millions de visites soit 5 % de plus qu’en 2014. Quant au Service public, il a enregistré 285,5 millions de visites, en augmentation de 9 % par rapport à l’année précédente. Il s’est en outre rénové. Sa refonte ergonomique, graphique et éditoriale, opérée en septembre, a conduit à l’adapter plus encore aux nouvelles configurations des sites web.

 

Il s’enrichira en 2016 pour offrir aux usagers un parcours en ligne plus simple et plus pratique, personnalisé et doté de nouveaux services, allant de la recherche d’informations administratives à la réalisation et au suivi de ses démarches en ligne sans changer de site, grâce aux fonctionnalités renforcées d’un compte personnel service-public.fr (fil d’activités, porte-documents, pré-remplissage des démarches, etc.).

 

2015 a également vu la refonte éditoriale, ainsi que la réorganisation des Éditions de la Documentation française. « L’accentuation du passage à l’édition numérique – tout en conservant une édition papier – est incontournable, comme l’est le resserrement de la production éditoriale sur quelques grands thèmes alimentant les débats autour des politiques publiques », conclut Bertrand Munch.

 

 

  DILA : rapport d'activité 2015