Avec 2084, l’écrivain algérien Boualem Sansal révisite 1984

Victor De Sepausy - 21.08.2015

Edition - 2084 - Boualem - Sansal


L’écrivain algérien Boualem Sansal publie en français 2084, la fin du monde (272 pages, 19,50 €) chez Gallimard à l’occasion de la rentrée littéraire. Pour cet auteur de 66 ans qui habite pas très loin d’Alger, c’est l’occasion d’offrir à ses lecteurs une vision totalitaire du futur, rapporte l’AFP.

 

En faisant dès le titre écho au célèbre roman 1984 de Georges Orwell, Boualem Sansal présente l’arrivée de l’islamisme au pouvoir durant les décennies qui arrivent comme une inéluctable conséquence de la mondialisation qui est aujourd’hui à l’œuvre.

 

Pour Boualem Sansal, face à l’écrasante puissance financière du modèle économique occidental, un système totalitaire a vu le jour pour s’opposer à l’effacement progressif de toutes les cultures en place à travers le monde. La résurrection actuelle de l’islam trouverait ses racines dans la mondialisation, selon l’écrivain qui se présente comme non croyant.

 

S’il s’agit d’une œuvre de fiction et, pour son auteur, elle est là pour montrer que « la dynamique de la mondialisation musulmane se met en place », selon ses propres mots.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur :
Genre : litterature...
Total pages : 288
Traducteur :
ISBN : 9782070149933