medias

24,5 millions € distribués par le CNL en 2017, mais une année en déficit

Antoine Oury - 17.07.2018

Edition - Economie - Centre national du livre aide - CNL bilan 2017 - rapport CNL aides editeurs


Le Centre national du livre, établissement public de soutien à la filière du livre placé sous la tutelle du ministère de la Culture, a publié son rapport d'activités pour l'année écoulée. 2017 est marquée, comme les années précédentes, par une baisse du montant total des aides allouées, mais fait état, cette fois, d'une stabilisation du nombre de bénéficiaires. Le CNL se lance désormais dans une évaluation de ses dispositifs d'aide.


Centre national du livre - Livre Paris 2016
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 


Moins de bénéficiaires, mais un soutien renforcé : tel est le discours du Centre national du livre depuis quelques années. En 2017, les chiffres font état d'un nombre de bénéficiaires des dispositifs d'aide stable, avec 2227 aides attribuées à 1334 bénéficiaires (contre 2232 aides à 1325 bénéficiaires en 2016), pour un total de 24,47 millions €, en baisse d'un peu plus de 2 millions par rapport à l'année précédente, avec 26,55 millions € distribués. La médiane des aides subit elle aussi une légère baisse, de 3 738 € en 2016 à 3 640 € en 2017.

 

La diminution du montant total des aides s'explique en partie, avance la CNL, par la réduction, de l'ordre d'un million d'euros, de l'aide accordée à la Bibliothèque nationale de France au titre de la numérisation patrimoniale. Pour le reste, le contexte budgétaire contraint a obligé le Centre à revoir une partie de ses ambitions. À ce titre, les évaluations des dispositifs d'aide du CNL seront décisives : les effets de l'action publique seront examinés, en regard des objectifs initiaux.

La subvention pour la mise en valeur des fonds et de la création éditoriale en librairie a déjà été évaluée, et les bourses aux auteurs et illustrateurs suivront.

 

Au sein des bénéficiaires, les mieux lotis restent les structures d'accompagnement et de valorisation du secteur du livre, de l'ADELC (Association Développement de la Librairie de Création) à la Villa Gillet de Lyon. Les 35 bénéficiaires ont obtenu 5,38 millions €, et 35 demandes ont reçu une réponse positive sur 38. Elles sont suivies par les éditeurs, qui ont reçu 5,20 millions €. Le nombre d'aides atteint 1005, sur 1691 demandes, réparties entre 321 bénéficiaires.

Détail des aides aux éditeurs en 2017
 
 

2,17 millions € ont aidé la publication de romans (216 aides attribuées), 1,45 million € a été accordé à des livres jeunesse (250 aides), 1,36 million € à la littérature étrangère (293 aides), 1,29 million € à la BD (168 aides). Le théâtre est le moins bien loti, avec 220.000 € (81 aides). Toutefois, « la ventilation des aides CNL par secteur éditorial montre que l’établissement aide plus les domaines “Histoire, sciences humaines et sociales, philosophie”, “arts” et “poésie, théâtre” que ce qu’ils représentent au sein du chiffre d’affaires de l’édition française », note le CNL.

 

Les bibliothèques ont reçu 5,10 millions € de la part du Centre national du livre en 2017, pour 164 aides attribuées à 89 bénéficiaires sur 181 demandes. Sur les 5,10 millions, rappelons que 4,5 millions sont attribués à la seule Bibliothèque nationale de France. Les 604.000 € restants ont été attribués aux établissements pour la diffusion auprès des publics empêchés.

 

On trouve ensuite les librairies, à 3,45 millions € pour 338 aides et 279 bénéficiaires (410 demandes totales), les auteurs et traducteurs (2,29 millions €, 302 aides pour le même nombre de bénéficiaires sur 590 demandes), les organisateurs de manifestations littéraires (2,21 millions €, 184 aides pour 172 bénéficiaires, 276 demandes), les revues (820.000 €, 195 aides pour 135 bénéficiaires, 206 demandes) et enfin les porteurs de projets de services numériques (20.000 €, une seule aide pour 10 demandes).

Tous les montants totaux des aides attribuées sont en baisse, par rapport à 2016, à l'exception du soutien aux structures d'accompagnement et de valorisation.

 

 

Le Centre national du livre annonce une année 2017 en déficit, avec des recettes de 27,29 millions € inférieures aux dépenses de 28,85 millions €, pour un résultat net négatif de 1,56 million €. Les taxes sur le chiffre d’affaires des éditeurs et celle sur les appareils de reproduction et d’impression, qui représentent 99 % des ressources du CNL, n'ont permis de rapporter que 26,91 millions € en 2017, contre 29,86 millions € en 2016.

 

Ce sont « deux dégrèvements survenus fin 2017, liés à un contentieux de taxes, [qui] ont impacté fortement à la baisse le solde total de ces recettes », explique le Centre national du livre.

Le rapport d'activité complet est disponible ci-dessous ou à cette adresse, et le détail des aides à cette adresse.
 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.