medias

40 millions € d'aide concrète pour l'industrie du livre italienne

Nicolas Gary - 05.06.2020

Edition - International - Italie industrie livre - aide crédit impôt - librairies bibliothèques économie


Les premiers constats de la crise effectués, les industries culturelles ont mesuré l’ampleur des dégâts. En Italie, le monde du livre a multiplié les appels, les demandes de soutien, longtemps en vain. Mais le ministre des Biens et Activités culturels, également auteur, Dario Franceshini, vient de faire un geste de 40 millions €. 

Italia - Frankfurt Buchmesse 2015
 

Ce 4 juin ont été publiés les décrets Franceschini : par ces derniers, le locataire du MiBact octroie une extension du crédit d’impôt pour les librairies, et facilite l’achat de livres par les bibliothèques. Deux mesures d’une même pièce, apportant une bouffée d’oxygène à l’industrie. 

Le Fonds d’urgence pour les entreprises et les institutions culturelles dispose, en Italie, de 210 millions €. Pour l’édition, 40 millions sont dédiés, indirectement. 

Concrètement, les décrets multiplient par trois l’impact du crédit d’impôt pour les librairies. Et abondent, avec des ressources hors norme, les enveloppes budgétaires des bibliothèques. Une approche considérée comme le moyen le plus rapide et efficace de soutenir la chaîne du livre.

Dans le détail, le premier décret concerne 10 millions €, en ciblant les librairies indépendantes. Elles seront ainsi exemptées de différentes taxes et charges salariales. Évidemment, la question des librairies appartenant à des groupes éditoriaux se posera – ces dernières ne pouvant manifestement bénéficier de ce crédit.

Le second, de 30 millions € sera reversé aux régions et autorités locales, ainsi qu’aux instituts culturels, avec 70 % de la somme fléchée vers les achats de livres — réalisés en librairies. Il importe que le territoire compte au moins 3 établissements minimum, puisque les sommes doivent être dépensées dans 3 librairies au moins. 

La répartition s’effectue en fonction du volume d’ouvrages dont dispose la bibliothèque :

• 1500 € pour 5000 ouvrages de fonds
• 3500 € pour 5000 à 20.000
• 7000 € pour plus de 20.000

Un premier pas, évidemment, que salue l’association italienne des éditeurs, en attendant d’autres étapes. En effet, l’une des options suggérées serait de passer par une carte d’achat pour les familles avec enfant commençant leur scolarité. 

« Cette mesure permet de faire face à l’urgence et, dans le même temps, de poser les bases d’une politique de soutien à la lecture qui manque encore dans notre pays », relève Ricardo Franco Levi, président de l’AIE. 

De son côté, Paolo Ambrosini, président de l’association des libraires italiens savoure cette vraie victoire. « L’augmentation significative du crédit d’impôt pour les librairies et l’allocation extraordinaire pour l’achat de livres aux bibliothèques […] sont un signe clair de l’attention que le ministre porte à notre industrie. »


Photo : ActuaLitté CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.