5 ans de présidence : la fin de l'ère Bernard Pivot à l'Académie Goncourt

Clément Solym - 03.12.2019

Edition - Société - Académie Goncourt - Bernard Pivot - président Goncourt


Illustre figure des lettres françaises, le président de l’Académie Goncourt quitte ses fonctions : il aura passé 15 années dans le fameux prix littéraire, dont cinq en tant que chef du jury. C’est l’Académie qui l’annonce dans un communiqué, remerciant par là même Bernard Pivot en le sacrant membre d’honneur.

Bernard Pivot - Cécile Pivot
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

« Pour retrouver un libre et plein usage de son temps, à 84 ans, Bernard Pivot a décidé de se retirer de l’Académie Goncourt », peut-on lire dans un communiqué de ce 3 décembre. 
 

C’est donc avec la consécration de Jean-Paul Dubois, pour Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, que Bernard Pivot tire sa révérence, laissant à l’Académie le soin de lui trouver un ou une successeur.se.

Si la décision prendra le public par surprise, ses camarades de jeu littéraire avaient été avertis en juin dernier de l'intention de leur président.


Commentaires
Et il n'écrit pas que des tweets, maître Bernard Pivot qui eut naguère l'objet de faire l'honneur d'une chanson en son honneur par Pierre Perret (un personnage qui pas plus que lui ne crache sur le bon vin,ils savent vivre ces deux-là !).

Je continuerai à dévorer ses critiques littéraires dans «Le Journal Du Dimanche» et à apprécier son sourire empreint d'une grande humanité et d'une intelligence évidente...

CHRISTIAN NAUWELAERS

CHRISTIAN NAUWELAERS
Il était temps qu'il s'en aille ce vieil homme dépassé par la vie, sûr de sa domination bien stéréotypée de mâle supérieur.

A ceux-celles qui se demandent pourquoi tant de virulence (et de déception pour ma part, il faut bien l'avouer), je vous invite à voir avec quelle dédain et condescendance il parle de Greta Thunberg. A propos de laquelle chacun est libre de penser ce qu'il veut du combat qu'elle mène. Mais attaquer son combat sous l'angle de la jeune fille trop jeune et trop fille pour être prise au sérieux...



Bref, ciao vieux con.
Yallah, la génération des vieux cons dominants mâles supérieurs se répand en excuses et s'auto-flagelle en réponse à votre commentaire si nuancé et subtil. Votre défense sans réplique de Greta Thunberg (qui ne fut nullement traitée aussi mal que vous le dites par Bernard Pivot, mais il eut sans doute le tort d'user d'un second degré et d'un humour qui vous sont étrangers) vous positionne clairement comme faisant partie d'une jeune génération féminissime, décolonialiste, et sans doute indigéniste. L'avenir vous appartient. Faites-en bon usage. Les vieux cons qui vous irritent tant ne selon plus là pour y assister, et ils s'en réjouissent.
Réponse à Yallah: votre héros c’est Donald Trump? Vous êtes presqu’aussi grossier!
Quelle est la moyenne d'âge des personnes sur la photo du jury du Prix Goncourt ?
Si tous les vieux étaient des «vieux cons» pour citer ce lecteur-imprécateur Yallah (qui lui est un phare d'intelligence j'imagine), la planète s'en porterait mille fois mieux !

Même si le tweet de Pivot concernant Greta n'était pas le plus inspiré certes, sachez Mr.l'insulteur que: «On ne rend pas justice au lion en n'évoquant que les poux dans sa crinière», voilà...

Lorsque vous aurez accompli un parcours atteignant le dixième du sien,eh bien on en reparlera.

Si on en finissait enfin avec cette époque de jugements définitifs et d'anathèmes permanents et insupportables et ridicules, l'atmosphère sera moins délétère.

On essaie, les seniors et les jeunes et les entre-deux ?

Merci et bon vent Monsieur Pivot.

CHRISTIAN NAUWELAERS
Bravo M Nauwelaers.

Tous ces jurés ont lu des milliers de livres qui leur permettent de comparer et juger. Lire c’est aussi un métier. Plus on lit plus on est capable de reconnaître ce qui sort du lot. Et ne vous en deplaise Yallah, tous ces d’unnage qui peut vous paraître mur auront toujours la capacité de s’émerveiller devant un texte qui les transportera pour différente m donner l’impression de personnes mûres, ce sont aussi de superbes professionnels du livre.
Merci à Mitsouko mais je ne mérite pas à 100% son gentil bravo à cause d'un contresens écrit par moi !

Ma première phrase doit commencer par: «Si tous les vieux étaient des

«vieux cons» comme Bernard Pivot» (etc.),évidemment ! Stupide omission ! -les guillemets montrant bien qu'il s'agit d'une antiphrase !

Une manifestation de subtilité dont on sait qu'elle n'est plus du tout perçue -l'antiphrase en général- par tout le monde, en une époque de plus en plus littérale et de moins en moins littéraire...!

Cela ne remonte pas du tout à la récente et assez lamentable polémique impliquant De Haas et Alain Finkielkraut dans un récent «débat» ou pugilat verbal télévisé.

Je me souviens que jadis, il fallait expliquer et réexpliquer contre un certain esprit d'escalier déjà prégnant que lorsqu'on entendait Bécaud clamer son fameux «La solitude,ça n'existe pas»...toute la chanson prouvait de façon apparemment évidente -enfin il me semble - que cette déclaration était une antiphrase totale !

Mais certains ne captaient pas et critiquaient Bécaud pour son absence de compréhension de ce problème alors qu'ils étaient à côté de la plaque et que Bécaud dénonçait l'incommunicabilité (le mot a presque disparu,la chose non hélas)tout du long de ses strophes enflammées.

Mais je digresse et encore une fois, sans exiger de Pivot la perfection qui est l'apanage exclusif de certains lecteurs lanceurs d'anathèmes définitifs,moi je remercie avec admiration ce formidable passeur de culture et de goût de la lecture des livres, malgré ses tweets quotidiens.

Merci Monsieur Pivot et la bave du crapaud n'atteint pas le goéland qui passe: profitez un maximum du temps qu'il vous reste et que la vie vous soit douce.

CHRISTIAN NAUWELAERS

CHRISTIAN NAUWELAERS
Mon message est parti sans que je le relise et avec des interprétations fantaisistes des “corrections automatiques”! Désolée. Mais vous aurez compris que je défendais l’apanage de l’expérience qui dans toutes les civilisations - sauf la nôtre aujourd’hui??- a toujours joué un rôle important.
Oui Mitsouko maintenant votre nouveau message est aussi impeccable sur la forme que sur le fond !

Jeter à la poubelle l'expérience des aînés par jeunisme, c'est nul...

Même si les seniors (ceux qui ont vécu les Trente Glorieuses) doivent essayer de comprendre les difficultés des jeunes en une époque très difficile où l'avenir paraît bouché pour beaucoup.

Bref les tentatives au moins de dialogue entre générations sont préférables aux affrontements systématiques et perpétuels qui ne mènent à rien.

Et réécrire pour soi-disant «purifier» ou purger l'histoire,c'est de la censure totalement à proscrire.

La politique de la table rase peut être précipitée dans la première décharge de l'histoire: cela ne vaut rien !

Rien ne vaut la transmission de la culture et des valeurs.

CHRISTIAN NAUWELAERS
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.