5 bonnes raisons d'acheter ses livres en librairie, d'après Benoît Poelvoorde

Nicolas Gary - 10.12.2019

Edition - Librairies - Benoît Poelvoorde librairie - librairies indépendantes Poelvoorde - achat livres librairie


Les fêtes de fin d’année approchent, et dans les pays qui ne sont pas submergés par les grèves, les commerçants affichent des sourires heureux. Les libraires d’outre-Quiévrain ont décidé, eux, de remercier leurs clients fidèles et de fidéliser ceux qui ne le sont pas encore. Une campagne débute dans les établissements, portée par la douce voix de l’acteur Benoit Poelvoorde.


Georges Biard, CC BY SA 4.0


C’est en cinq actes, mais cela n’a rien d’un drame. L’association des libraires francophones de Belgique proposerait plutôt cinq bonnes raisons de franchir la porte et de se faire un séjour en immersion complète, pour quelque temps.

Et c’est avec l’acteur belge, mais également initiateur du festival de l’Intime Festival — qui se déroule à Namur depuis quelques années — que les libraires ont travaillé. « Il n’est pas véritablement parrain ou représentant de notre action, mais il nous a généreusement prêté sa voix », indique l’association à ActuaLitté.

« Benoît est un actif défenseur de la librairie, il l’a répété de nombreuses fois, et le festival de Namur en est un autre exemple. » Et l’intéressé lui-même le reconnaissait l’an passé, surpris du succès de la manifestation : « Ma plus grande fierté est que, désormais, des gens m’arrêtent en rue pour me parler bouquins. Au début, j’ai cru qu’il y aurait un malentendu, que le public penserait que j’allais faire le con sur scène pendant 3 jours. Mais il vient, ça me touche beaucoup. »

Et puis, un Poelvoorde vaut bien deux François Busnel, quand il s'agit de défendre la profession de libraire.
 

Entrer en librairie, une valse à 5 temps


L’opération de communication n’avait pas spécifiquement vocation à intervenir en cette fin d’année, et surtout, « elle se prolongera sur les prochains mois », garantit l’association. « Ce n’était pas pensé pour les fêtes, mais ça arrange que le calendrier arrive ainsi. Notre intention était plutôt de porter le message auprès des clients, comme des non-clients : les livres, c’est la librairie. » Un ballet décliné en cinq mouvements, par ailleurs : 
 
  • 1. Parce que chaque livre a sa chance
  • 2. Parce que chaque libraire est un artisan
  • 3. Parce que chaque librairie est un lieu de rencontre
  • 4. Parce que la librairie est un commerce raisonné
  • 5. Parce que les librairies indépendantes, c’est un réseau solidaire

Maintenir le contact avec les librairies, et solliciter les autres commerces de proximité, cela passera par des mobiles façon Calder, qui seront dans les lieux de vente, ou encore des affiches offertes aux autres commerçants. « On se doute que les libraires n’auront pas beaucoup de temps pour distribuer les affiches, mais avec le temps, le message circulera », estime l’association. 

Du print et du web, bien entendu, et par-dessus tout, la voix si connue de Poelvoorde, qui raconte sa relation aux librairies, ou encore, se lance dans des phrases de sagesse incongrues, et délicieuses. En voici deux exemples, proposés par ActuaLitté :





Et d’autres, diffusés sur la page de l’association : 
 


En attendant de voir comment le message sera entendu par les lecteurs… Quant à l'affiche, elle est à consulter et/ou télécharger si le coeur vous en dit, et que l'opération vous convainc, ci-dessous : 




Commentaires
1. Parce que chaque livre a sa chance

Pareil sur Internet, acheté quelques livres pas prévus sur comiXology



2. Parce que chaque libraire est un artisan

Why not



3. Parce que chaque librairie est un lieu de rencontre

Non merci



4. Parce que la librairie est un commerce raisonné

Why not



5. Parce que les librairies indépendantes, c’est un réseau solidaire

et?
1. Parce que chaque livre a sa chance (Ah bon, moi j'ai juste l'impression d'être noyé sous l'anonymat des livres.)

2. Parce que chaque libraire est un artisan (Gibert, artisan ? Mollat, FNAC, Actes Sud, Hachette... artisans ?)

3. Parce que chaque librairie est un lieu de rencontre (Ah bon, moi je trouve que c'est "le lieu de la solitude qui bruisse".)

4. Parce que la librairie est un commerce raisonné (C'est quoi un commerce déraisonné ?)

5. Parce que les librairies indépendantes, c’est un réseau solidaire (c'est quoi le rapport entre la littérature et la solidarité ?)
Assez d'accord avec vos arguments "contre". Sauf que le libraire, quand on le rencontre (il y a les grandes librairies et les petites ), et même s'il n'est pas artisan, peut rayonner du métier qu'il a choisi...J'ai le choix dans ma ville; le lieu de rencontre est bien sûr la grande librairie j'y croise des gens pas vus depuis longtemps, surtout au moment des fêtes .Je préfère-depuis peu- la petite librairie, car je discute avec le libraire, même si, quand j'y entre, je sais ce que je veux. Je me crée naturellement des envies, , car l'offre est beaucoup plus restreinte.

Ce libraire organise dans son sous-sol des vernissages avec champagne et foie gras, et se contente d'un petit nombre de curieux, ou de gourmands.
En tant qu'auteur, je privilégie la diffusion de mes livres par LES LIBRAIRIES, et en particulier par LES LIBRAIRIES INDEPENDANTES.

Voir : " La grâce de Joyce ", roman, DEMDEL Editions (Arlon), 2019.

Voir aussi : " La grande intuition ", essai, DEMDEL Editions (Arlon), 2018.
En tant qu'auteur, je privilégie la diffusion par LES LIBRAIRIES

et en particulier par LES LIBRAIRIES INDEPENDANTES.
"Les fêtes de fin d’année approchent, et dans les pays qui ne sont pas submergés par les grèves, les commerçants affichent des sourires heureux".

Commerçants dans un pays heureux d'avoir obtenu le retrait de la réforme des retraites à points, après moultes grèves et manifestations l'année dernière : les retraités et futurs retraités belges ne verront pas leurs pensions diminuer de 20 à 30 % et pourront donc continuer à fréquenter les librairies et rentrer lire chez eux au coin du feu !
Tout d'abord: Bravo Poupoule! D'autres vedettes devraient s'y mettre. Pourquoi pas Manu Macron? Quelque mini plaisir à offrir aux gens pour Noël, dans toute cette poisse, pourquoi pas?

Vraiment pas la peine d'ergoter sur les arguments de Benoît ou proclamer qu'il vaut deux fois plus que François. (Chacun de nous vaut combien de fois plus ou moins qu'un autre? Question bizarre, non)? Ceux qui souhaitent défendre librairies et libraires, qu'ils le fassent! (C'est le plus important; c'est mieux que le silence et l'inertie, non)? Et qu'ils le fassent à leur manière, selon leurs moyens, éloquence ou talent. (Et tant pis pour les critiques et les critiqueurs; gardons notre énergie pour l'action, si houp lait)!
Je suis un auteur indépendant. Quand je peux faire un gros salon, je vends entre 300 et 400 livres (c’est beaucoup) pour le libraire qui m’accueille sur son stand. Malheureusement, aujourd’hui, les gros libraires écartent systématiquement les indépendants de leurs librairies et surtout des gros salons qu’ils organisent avec l’argent du contribuable. Ils ne veulent travailler qu’avec leurs fournisseurs habituels. Il y a libraire sectaire et libraire libre et curieux. il faut faire du tri.
Les éditeurs indépendant ne remercieront jamais assez Amazon de les avoir sauvé d'une profession subventionnée par les municipalités et protégée par la loi Lang.
Plutôt d accord avec Philippe ! je suis également auteur indépendant et c'est une grosse galère pour avoir une place dans les librairies indépendantes qui ne jurent que par la même chose que les grosses librairies non indépendantes et finissent par servir la même soupe avec toujours les mêmes noms, les mêmes editions qui trustent le marché, les médias et les têtes de gondoles !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.