50 shades of grey : la parodie connaît un succès aussi fulgurant

Clément Solym - 29.03.2012

Edition - International - Andrew shaffer - E.L. James - Fifty Shades of Grey


Qui n'a pas encore entendu parler de Fifty shades of grey, le roman érotique d'E.L. James qui devint un best-seller en l'espace de quelques semaines, et sera bientôt adapté au cinéma par Universal ?Nouvel hommage ou petit coup de gueule au phénomène littéraire, c'est sa parodie, Fifty Shades of Earl Grey, qui enflamme à présent le web et le milieu de l'édition, rapporte Publishers Weekly

 

Andrew Shaffer est un critique littéraire spécialisé dans le roman érotique, et il ne comprend pas le succès fulgurant de Fifty Shades of Grey. Le critique est aussi connu dans le milieu sous le nom de @evilwylie sur Twitter. Pour soulager son mécontentement, il décida de twitter en direct des ses impressions sur des extraits du livre, moquant leur qualité littéraire, avec une forte dose d'humour. 

 

 

« J'ai lu des centaines de romans d'amour édités par des professionnels » explique-t-il, « la plupart était aussi bien, voire mieux que Fifty shades of grey ».


Par la suite, il publia des extraits de sa propre parodie du livre sur son blog evilreads.com. En trois jours seulement, 2.000 internautes avaient déjà lu le premier chapitre et une petite maison d'édition fit son offre pour publication.

 

Andrew Shaffer décida alors d'en faire un livre, confié à son agent littéraire Brandi Bowles, qui circule déjà dans les mains de plusieurs éditeurs, alors que The gersh Agency présente également l'ouvrage à Hollywood !

 

Andrew Shaffer souhaite publier le livre sous un pseudonyme, et changer les noms des personnages principaux par Edward et Bella, allusion au Twilight de Stephenie Meyer, dont E.L James semble s'être fortement inspirée selon lui.

 

Une fois le livre vendu, il prévoit, toujours avec humour, de se « cacher de ses fans dans une résidence de luxe à Beverly Hills »…