500 personnalités s’engagent pour l’indépendance du groupe Le Monde

Cécile Mazin - 13.09.2019

Edition - Société - le monde - actionnaire - indépendance


Tandis que les salariés du groupe de presse Le Monde s’inquiètent pour leur indépendance éditoriale suite à l’arrivée d’un nouvel actionnaire, de nombreuses personnalités (intellectuels, artistes, avocats, universitaires…) viennent de signer un appel pour garantir cette indépendance. Parmi les signataires, on trouve, pêle-mêle, l’écrivain turc Ahmet Altan, les Américains Russell Banks et Paul Auster, la chanteuse Jane Birkin, le metteur en scène Peter Brook, l’architecte Roland Castro, le photographe Raymond Depardon ou encore le professeur au Collège de France Antoine Compagnon. Bref, du beau monde. 

Image parcongerdesign de Pixabay 


L’inquiétude des journalistes des titres du groupe fait suite à l’arrivée dans le capital de l’industriel et homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky, à qui Matthieu Pigasse a vendu 49 % de ses parts. Les salariés du groupe s’émeuvent de ne pas avoir été consultés et refusent d’être contraints d’accueillir ce nouvel actionnaire, qui modifie l’équilibre trouvé en 2010 avec le trio Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse. 

En octobre de l’année dernière, ces deux derniers se sont engagés par écrit, détaille la tribune publiée par les journalistes et personnels de Courrier International, à « accorder au pôle d’indépendance un droit d’agrément, clause permettant d’approuver ou de refuser l’arrivée de tout nouvel actionnaire contrôlant ».

La tribune précise que les deux hommes « s’étaient également engagés à ne pas opérer de mouvement capitalistique tant que ce droit d’agrément n’était pas formalisé ». Ce droit n’ayant pas été formalisé, les salariés ont demandé au nouveau trio de signer un « droit d’agrément » avant le 17 septembre. Seul Xavier Niel l’a fait pour le moment. 

La tribune précise enfin « La signature du droit d’agrément est un préalable à l’ouverture de discussions pour connaître les réelles intentions de M. Kretinsky. » Ce droit d’agrément est présenté comme un outil indispensable pour garantir l’indépendance éditoriale des différents titres. 

Quant aux 500 personnalités qui soutiennent les journalistes concernés, elles entendent par leur signature « apporter leur soutien aux équipes éditoriales et aux salariés engagés dans la défense d’une valeur inaliénable : l’indépendance de leur journal. »

Ils estiment en outre :  « Nous ne sommes pas toujours d’accord avec le contenu de ces journaux, mais le groupe Le Monde est aujourd’hui à un tournant de son histoire. » Et de conclure, sans surprise : « En cette époque où même les faits sont contestés, la liberté et l’indépendance de la presse sont des biens publics plus précieux que jamais. »

De son côté, Daniel Kretinsky a déclaré jeudi 12 septembre qu'il était motivé par « l’ambition de soutenir le journalisme traditionnel, de soutenir la démocratie européenne et de lutter contre la manipulation et le populisme ». 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.