6,2 millions de Français inscrits dans les bibliothèques publiques, en 2020

Antoine Oury - 19.11.2020

Edition - Bibliothèques - bibliotheques publiques inscrits - francais bibliotheques - lecture bibliotheques france


Belle hausse des inscriptions en bibliothèques, pour l'année 2020 : 6,2 millions de Français ont une carte de bibliothèque en 2020, selon le relevé établi par le ministère de la Culture. Évidemment, le coronavirus n'est sans doute pas étranger à cette croissance, qui réjouira assurément les professionnels de la lecture publique.

Médiathèque Alexis de Tocqueville - Caen


Avec 6 286 370 de Français inscrits dans les bibliothèques publiques, on constate une hausse significative par rapport à l'année 2019 (6 032 051 inscrits). On comptait un peu plus de 6 millions de Français inscrits en 2018, et 5,6 millions en 2017. La croissance est donc régulière, avec une tendance qui se renforce un peu en cette année 2020.

En raison de la crise du coronavirus, de nombreux établissements de prêt ont facilité leurs modalités d'accès, et généralisé l'inscription à distance, des choix qui ne sont sans doute pas étrangers à cette croissance. Les confinements ont conduit les Français à rechercher des offres culturelles accessibles à distance, et les bibliothèques, médiathèques et réseaux d'établissements ont répondu à cette demande.

Le relevé du ministère de la Culture décompte par ailleurs 1 106 636 usagers inscrits dans les bibliothèques des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel et des autres établissements publics d'enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l'enseignement supérieur, et 251.455 usagers inscrits dans les autres bibliothèques accueillant du public pour le prêt.

Les relevés permettent de calculer les enveloppes des deux ministères pour la rémunération au titre du prêt en bibliothèque. En effet, ni l'auteur ni le traducteur d'une œuvre ne peuvent s'opposer à ce que celle-ci soit prêtée en bibliothèque. « En compensation, il perçoit une rémunération et une retraite complémentaire financées par les fournisseurs de livres et l’État. Les libraires et les organismes de prêt sont tenus de déclarer les ventes et achats d’ouvrages à la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (Sofia) chargée de verser les droits aux auteurs et éditeurs. » 

Les ministères de la Culture et de l'Enseignement supérieur engagent ainsi les montants suivants, pour le prêt en bibliothèque :

ministère de la Culture : 9 806 737 €
ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation : 1 106 636 €
 
Les chiffres présentés au Journal officiel viennent compléter les résultats de la sixième édition de l'enquête Pratiques culturelles des Français, menée par le ministère de la Culture. 

Selon cette enquête, on relevait ainsi, sur l'ensemble des répondants, 15 % d'inscrits en 2018, contre 19 % en 2008. Cette baisse est particulièrement sensible chez les 15-19 ans (19 % d'inscrits en 2018 contre 33 % en 2008) et les 20-24 ans (14 % contre 32 %). L'autre baisse importante s'observe chez les titulaires du bac ou équivalent (16 % en 2018, contre 29 % en 2008) et pour la population de Paris intramuros (20 % en 2018 contre 34 % en 2008).

Photographie : bibliothèque Alexis de Tocqueville à Caen (illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Commentaires
C'est l'arrêté pris en 2020 pour calculer le versement de l'Etat au titre du droit de prêt. C'est donc le nombre d'inscrits pris en compte en 2020 et non le nombre d'inscrits en 2020. L'année nest pas terminée et il faut tenir compte du temps que prend kacremontee des statistiques et leur consolidation.

Cet articl prête à confusion sur ce point, même s'il donne le lien vers l'arrêté donc vers la source de l'information : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042532906.
« « En compensation, il perçoit une rémunération et une retraite complémentaire financées par les fournisseurs de livres et l’État. Les libraires et les organismes de prêt sont tenus de déclarer les ventes et achats d’ouvrages à la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (Sofia) chargée de verser les droits aux auteurs et éditeurs. »

Dommage encore une fois que les relevés soient trop succincts. Pourquoi n'y a-t-il aucun détail ? Un relevé qui indique un chiffre brut a autant de valeur qu'une feuille de PQ.
Ignorant si ce chiffre d'abonnés (1/10 des Français environ)est important ou pas, je note sa progression, d'abord. Ensuite j'ai remarqué qu'une incitation à s'abonner était affichée à la "vitrine" de "ma" mairie, et c'est une première. Enfin, abonnée de longue date je n'y trouve plus mon bonheur (un comble!)...lequel est en train de refleurir au "passe-livres" proche de la médiathèque.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.