Fini les bibliothèques conventionnelles que l'on retrouve dans des édifices dédiés à cet effet. Avec l'arrivée des boîtes à lire ou encore du bookcrossing, le livre se retrouve partout et les bibliothèques plus insolites trouvent leur place dans des lieux aussi atypiques les uns que les autres. Transportées à dos d'âne, situées sur la plage, ou encore en plein désert, ces bibliothèques ambulantes investissent les places publiques des quatre coins du monde. 

 

(Capture d'écran vidéo Business Insider)

 

1. La bibliothèque à vélo d’un professeur afghan

 

Il est professeur, il habite en Afghanistan et depuis plusieurs mois, Saber Hosseini enfourche son vélo pour apporter de la lecture aux enfants habitant dans des villages dépourvus d’établissements scolaires. Entouré d’une petite équipe de volontaires, il circule ainsi de village en village chaque semaine pour prêter et récupérer des ouvrages. Au début, il avait commencé seul, avec 200 livres, mais maintenant, sa bibliothèque ambulante compte une collection de 3500 livres. La plupart d’entre eux viennent d’Iran, car l’édition de livres en Afghanistan est très limitée. 

 

 

(via Plan International)

 

2. La bibliothèque tractée par des ânes 

 

Dans les régions reculées d’Éthiopie, ils sont plusieurs milliers à ne pas avoir accès à des livres, et la plupart n'ont jamais connu le plaisir de la lecture. L’association de bienfaisance à but humanitaire Plan International a décidé d’agir et en créant une bibliothèque mobile tirée par deux ânes, et destinée à introduire des éléments de culture et de loisirs dans ces provinces isolées. Les publics ont ainsi accès à des livres de mathématiques, de sciences, des contes et des histoires pour enfants, et peuvent même assister à des spectacles de marionnettes. 

 

 

(via Facebook)

 

3. Luna, le cheval-bibliothèque qui fait lire les jeunes indonésiens

 

Ridant Sururi, 43 ans a eu une idée très ingénieuse pour lutter contre l’analphabétisme en Indonésie. Accompagné de son fidèle destrier Luna, il prend la route trois fois par semaine pour fournir à près de 120 élèves scolarisés près de Java des bandes dessinées, des livres d’histoire et même des manuels pour cultiver les plantes. 

 

 

(via Facebook)

 

4. Des hamacs pour bouquiner en toute tranquillité 

 

Des bibliothèques ambulantes, il y en a de tous les types, mais la Bibliambule a « un petit truc en plus ». Équipée de sept hamacs, cette bibliothèque nouvelle génération promeut la lecture et le partage tout en mettant un point d'honneur au confort et à la détente. Le projet est né en octobre 2014, grâce à l’imagination débordante de ses créatrices, Amandine Lagut et Charlotte Thon. Elle se trouvait à Montpellier jusqu'au 30 juillet dernier. Pour plus d'informations concernant le parcours de la Bibliambule, rendez-vous sur la page Facebook du concept

 

 

(armadeinstruccionmasiva)

 

5. L'arme de destruction massive d'un artiste argentin 

 

Raoul Lemesoff, un artiste de Buenos Aires, a eu une idée des plus saugrenues. Dans son atelier, cet homme qui ne manque pas d'excentricité a conçu... un tank bibliothèque à partir de sa vieille Ford Falcon de 1979. En assemblant des barres métalliques entre elles pour créer des étagères, et en les soudant à son automobile, l'artiste a ainsi créé une bibliothèque ambulante pouvant transporter près de 900 ouvrages — qu'il reçoit en donations. Son but ? Combattre l'ignorance et diffuser le savoir en offrant gratuitement des livres aux passants. 

 

 

(kenyan national library service)

 

6. Une librairie en plein coeur du désert kényan 

 

Si en Indonésie, les livres sont transportés par un cheval, et en Éthiopie par des ânes, au Kenya, ce sont les dromadaires qui sont chargés d'acheminer les ouvrages des bibliothèques aux populations nomades. Intitulée la Camel Library, cette bibliothèque hors du commun est née de l'initiative des bibliothèques publiques de Masalani, Garissa, Mbalambala, Habaswein, Tarbaj, Wajir, Griftu, Moyale, Bute et Mandera, qui relèvent toutes de la bibliothèque nationale du Kenya. Pour garantir l'accès à la culture, ce sont les bibliothèques qui vont à la rencontre du public, bien souvent vers les enfants qui habitent trop loin des bibliothèques plus « traditionnelles », ou vers les enfants qui fréquentent des écoles nomades.