750.000 exemplaires du livre de Woodward sur Trump vendu en une journée

Antoine Oury - 15.09.2018

Edition - International - Bob Woodward livre - Bob Woodward Trump - Woodward Fear Trump


Fear, le livre de Bob Woodward, un des journalistes du Watergate, sur les premiers mois de Donald Trump à la Maison-Blanche, est un franc succès, selon son éditeur Simon & Schuster. Il s'en serait vendu près de 750.000 exemplaires le jour de sa parution, à travers les États-Unis. 


The President is Missing, Bill Clinton et James Patterson + Donald Trump - London Book Fair 2018
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

C'est une nouvelle réussite pour l'édition américaine : Fear, le livre de Bob Woodward consacré à Donald Trump et à l'inquiétude autour de sa présence à la Maison-Blanche, a atteint les 750.000 exemplaires vendus le jour de sa parution, aux États-Unis. Si l'engouement autour du livre semble réel, il convient toutefois de rester prudent : le chiffre est celui d'un éditeur sur son propre livre.

 

C'est néanmoins le 9e tirage pour Fear, ce qui portera le nombre de livres grand format à 1,15 million sur le territoire américain. Bien sûr, il faut ajouter à cela les ventes au format numérique et en livre audio.

 

« Des opérations de prépublication incroyables et un intérêt croissant sont à la base de l'appétit des lecteurs, énorme, pour ce qu'il convient d'appeler, comme le nomme Woodward, “un tournant dans l'histoire” », souligne avec délice Jonathan Karp, le président de Simon & Schuster, dans un communiqué. Ce tournant, c'est l'arrivée à la présidence d'un homme qui, comme ils sont désormais nombreux à l'admettre, n'a aucune idée ou presque de ce qu'il fait. Ou alors donne sublimement le change.

 

À ce titre, la récente tribune publiée dans le New York Times, signée de manière anonyme par un membre de l'administration du président et qui évoque un mouvement de résistance interne, fait rêver l'édition américaine. C'est bien simple, si l'auteur de cette tribune acceptait d'écrire un livre, son contrat pourrait facilement atteindre les 10 millions $...

 

Le filon des publications « anti-Trump »

 

Depuis quelques mois, l'édition américaine vit une sorte d'état de grâce avec ces ouvrages politiques qu'entraîne Donald Trump. D'abord, parce que ce personnage est clivant, qu'il suscite des réactions passionnées et qu'il a ses adversaires et ses soutiens, qui se livrent une guerre sans merci.

 

Mais aussi parce que Trump lui-même se fait parfois publicitaire pour ces livres : à deux reprises en moins d'un an, il a tenté d'empêcher la publication d'un livre le concernant en menaçant son éditeur de poursuites judiciaires. Une forme d'intimidation très mal vue aux États-Unis, patrie qui place la liberté d'expression avant toute chose...

 

Du Watergate à l'effrayant Trump : le Seuil
publiera le livre de Bob Woodward

 

Les précédents ouvrages évoquant la question Trump se sont déjà très bien écoulés, mais sans doute pas au niveau de Fear : les mémoires de l'ex-patron du FBI, James Comey, se sont vendues à 600.000 exemplaires la première semaine, quand Fire and Fury, le livre de Michael Wolff et première grosse parution sur la présidence de Trump, avait atteint les 200.000 exemplaires.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.