750 $ par livre, le tarif pour Google et sa numérisation sauvage

Clément Solym - 06.08.2012

Edition - International - Google Books - Denny Chin - procès


L'Author's Guild, qui représente toute la cohorte des auteurs opposés à Google Books dans le procès qui court désormais depuis près d'une décennie, a réclamé auprès du juge le paiement par le moteur de recherche d'une amende de 750 $ par livre numérisé et distribué sur sa plateforme. Scott Turow, président de l'Author's Guild, a également contesté l'application du « fair use » par la défense de Google.


justice

(auteur : gordonr)


La requête de l'Author's Guild aurait été envoyée le mois dernier au valeureux juge Denny Chin, mais n'a été rendue publique qu'en fin de semaine dernière : outre les 750 $ par livres numérisés, l'organisme rejette catégoriquement l'argument de Google selon lequel la mise en ligne des documents aurait profité aux auteurs, en augmentant la visibilité de leurs ouvrages. (voir notre actualitté)

 

En mars 2011, Google Books tentait de faire oublier l'affaire et de convaincre tout le monde en virant 125 millions $ répartis sur les comptes des différents éditeurs concernés par la numérisation sauvage des livres, commencée en 2004. En se séparant de cette somme, Google espérait aussi poursuivre sa numérisation. À l'époque le juge Chin avait refusé, arguant que cette solution déroulerait le tapis rouge pour un monopole de Google.

 

Aujourd'hui, la firme doit encore plus déplorer ce refus, car avec un total de 20 millions de livres numérisés, le calcul n'est pas bien difficile à faire, et la note s'avérera forcément plus salée...