À 85 ans, elle publie un roman érotique qui choque New York

Clément Solym - 14.04.2009

Edition - Société - Vanderbilt - new - york


C'est un signe de temps, mes bien chers frères, mes bien chères soeurs, et le Malin s'insinue dans toute parcelle des âmes humaines. Ainsi, la ville de New York a découvert que l'une de ses plus grandes dames, âgée de 85 ans, avait été possédée au point de publier une livre... qui n'est autre qu'un roman érotique ! Ah, Dieu ! N'a-t-on donc à cet âge plus la décence de savoir ce qu'il est convenable ou non de faire ?

Très honnêtement, Gloria Vanderbilt, semble s'en moquer éperdument, et bien que son nom et sa famille soient intimement liés à l'histoire de Manhattan, elle fera paraître Obsession. L'onde de choc de cette parution retentit encore et n'en a pas fini : sexuellement explicite, plusieurs de ses passages ont été révélés dans un tabloïd new-yorkais.

Et la prose de Gloria n'a rien de retenue... Le chroniqueur du New York Post conclue même son article en affirmant : « Que le lecteur se rassure, le livre est assez léger pour être facilement lu d'une seule main. » Charmant !

Le livre raconte comment une femme, devenue veuve dix ans après son mariage va découvrir une série de lettres adressées par son mari à sa maîtresse, femme dominatrice, Bea. Dès lors, elle n'aura de cesse que d'explorer ce monde secret de l'érotisme torride.

Actrice, styliste, créatrice de parfums, artiste qui a connu quatre mariages, Gloria a plus d'une fois déjà défrayé la chronique et durant de nombreuses années fut l'un des sujets de controverses favoris de la Grosse Pomme. Son fils, Anderson Cooper, l'un des journalistes de CNN les plus en vogue aux États-Unis, s'est fendu d'une remarque en apprenant dans la presse la parution de ce livre : « Je suis souvent étonné par ma mère, mais toujours favorable à ce qu'elle fait. Elle est complètement atypique et cool. À 85 ans, elle peut écrire ce qu'elle veut, ça me va. »