A 91 ans, le poète Georges Jean s'est éteint

Clément Solym - 22.12.2011

Edition - Société - Georges Jean - Poèsie - Mort


« Le temps nous rabote », prédisait-il. Georges Jean a rendu la plume dans la nuit de dimanche à lundi.

 

Né en 1920 à Besançon, il fait ses gammes dans le Doubs avant d'entrer à l'École Normale Supérieure de Saint-Cloud pour parfaire son apprentissage. Ce n'est qu'après l'obtention de ses diplômes qu'il part pour Le Mans d'où lui viendra sa passion pour l'écriture de poèmes.

 

Il deviendra successivement instituteur, professeur à l'Ecole Normale du Mans, à l'université du Maine et à l'Ecole Nationale Supérieure des Bibliothèques.

 

Durant cette période il fut un grand contributeur littéraire. Il publia, en outre de ses poèmes, des essais et des théories sur la poésie et la pédagogie.

 

Avec Georges Jean, c'est un auteur et soixante-dix ouvrages qui nous quittent.

 





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.