Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

A défaut de lire des livres, Trump essaye – il les regarde, au moins

Nicolas Gary - 18.03.2017

Edition - International - lectures livre Trump - regarder livres Trump - Andrew Jackson livre


La dernière sortie de Trump va encore alimenter les moqueries sur internet. Et pour cause. Répondant à une interview, le président américain a été tout simplement incapable de citer un livre qu’il serait en train de lire. L’animateur de Fow News n’en est pas revenu... Les médias non plus.

 

livres trump lecture toilettes

domaine public

 

 

« Que faites-vous à la fin de la journée ? Que lisez-vous, que regardez-vous », a simplement demandé Tucker Carlson, dans une interview avec Donald Trump ? La réponse fut pour le moins déconcertante : « Eh bien, vous savez, j’aime lire. » En s’arrêtant simplement là, le POTUS donnait de quoi se tenir les côtes durant quelques minutes. S’il sait lire – si, si –, le président américain a déjà expliqué à plusieurs reprises que les livres ne l’intéressaient pas.

 

Avant même son élection, il affirmait être trop occupé pour avoir le temps de bouquiner ou même de parcourir des rapports qui font plus de trois pages. Il expliquait prendre des « décisions intelligentes avec très peu de connaissances autres que celles que j’avais déjà ». Moralité, depuis, quand il recommande la lecture d’un ouvrage, sans l’avoir même parcouru, c’est une pure horreur.

 

Mais Trump ne pouvait pas s’arrêter en si bon chemin. « En fait, je regarde un livre [sic !, NdR], je suis en train de lire un livre – j’essaye de le commencer. »

 

 

 

C’est que le président est trop sollicité pour arriver à avancer dans sa lecture — ce qui est particulièrement frustrant, on le comprend bien. « Chaque fois que j’avance d’environ une demie-page, je reçois un appel téléphonique parce qu’il y a une urgence sur ci ou ça. Mais nous allons nous rendre aujourd’hui à la maison d’Andrew Jackson, dans le Tennessee et je lis un livre sur Andrew Jackson. »

 

L'administration Trump en flagrant délit de novlangue : les ventes de 1984 s'emballent 

 

Andrew Jackson ? Le président américain que Trump vénère en tant que figure historique – mais qui fut en réalité un populiste démagogue de premier ordre, fondateur d’un mouvement politique raciste, et devenu figure des suprématistes blancs. Et accessoirement, ce même Jackson a travaillé à l’éradication des Indiens – notamment la nation Cherokee, victime d’un véritable génocide. Qu'il avait orchestré. Seule différence notable, ce président n'a pas cherché à construire un mur avec le Mexique – pourtant, le pays fut fondé durant la présidence d'Andrew.

 

Charmant bouquin, une fois encore, que Trump a dans les mains...

 

Devinez quels livres contient la bibliothèque de Donald Trump à la Maison-Blanche... 

 

Obama avait expliqué à plusieurs reprises que la lecture d’un roman lui apportait un peu de répit, parce que ses ouvrages quotidiens étaient souvent des livres d’informations, essais et des mémos. « Non seulement la poésie de la fiction, mais aussi sa profondeur » pouvait le détendre. « La fiction sert à rappeler des vérités sous la surface de ce que nous discutons tous les jours, et une manière de voir et d’entendre les voix et la multitude de ce pays », assurait Obama.

 

Trump, il dit qu’il aime lire, qu’il travaille trop pour en avoir le temps, et en une seconde, se met à dériver sur le Moyen-Orient, l’économie, en rapprochant des sujets aussi différents qu’incohérents dans son propos...