À Fort-de-France, François Hollande se rend sur la tombe d'Aimé Césaire

Cécile Mazin - 10.05.2015

Edition - Société - Aimé Césaire - François Hollande - Fort France


Le président de la République a réalisé un tour des Antilles, en se rendant à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy ce 8 mai, et embrayant avec la Martinique, la Guadeloupe le 10 mai. Un voyage qu'il achèvera à Cuba le 11 mai, avant de se rendre en Haïti le 12 mai. L'occasion de parler de climat, lors du Sommet Caraïbes Climat 2015, consacré à la préparation de la conférence de Paris sur le changement climatique et un déjeuner consacré au renforcement de la coopération régionale dans la Caraïbe.

 

 

Pour son déplacement à Fort-de-France, François Hollande assurait « qu'il n'était pas imaginable dans ce déplacement caribéen de venir sans s'incliner sur sa sépulture ». En présence du fils d'Aimé Césaire, c'est une gerbe que le président a déposée, en hommage à la mémoire de l'auteur. 

 

 

 

Devant la tombe d'Aimé Césaire, et le poème qui y est gravé

 

Évoquant « la personnalité d'Aimé Césaire », qui aura marqué bien plus que le seul territoire de La Martinique, mais toutes les Antilles, le président de la République s'est recueilli devant la tombe de l'écrivain, à l'occasion d'un déplacement ce 9 mai. « La France tout entière lui a rendu hommage, c'était au Panthéon, au lendemain de sa mort », indique François Hollande.

 

 

 

Le président saluera la mémoire d'un auteur, « qui a donné fierté à la cause qui était la sienne », autant qu'à l'homme politique qui « a changé la Martinique et l'ensemble des Antilles ». Et de conclure que « la pensée d'Aimé Césaire va bien au-delà de nos frontières ».