Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

À la médiathèque Françoise Sagan, une SaganBox pour accéder à des contenus libres

Bouder Robin - 14.04.2017

Edition - Bibliothèques - médiathèque françoise sagan - bibliobox médiathèque - contenu libre de droits


Si vous êtes bibliothécaire (et même si vous ne l'êtes pas), vous avez peut-être déjà entendu parler de la BiblioBox, ce procédé qui permet aux visiteurs d'une bibliothèque de télécharger du contenu via leur smartphone ou leur tablette. L'une d'entre elle a fait son entrée à la médiathèque Françoise Sagan, et nous avons rencontré Christophe Avdjian, responsable numérique de la médiathèque du 10e arrondissement de Paris.

 

À la médiathèque Françoise Sagan, la SaganBox facilite l'accès au contenu libre de droits
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

Membre du réseau des bibliothèques de la Ville de Paris, la médiathèque Françoise Sagan, jamais en retard lorsqu'il s'agit de développer des outils numériques qui dynamisent leur activité, a adapté le principe des BiblioBox pour concevoir la SaganBox. Cette dernière propose de télécharger du contenu libre de droits et en lien avec l'histoire de la médiathèque, ancienne prison pour femmes. Contrairement à son ancêtre la PirateBox, la BiblioBox (et par extension la SaganBox) ne permet pas au public de charger du contenu, mais uniquement d'en télécharger, garantissant un certain contrôle de la part de la médiathèque.

 

Il s'agit à la base d'un simple routeur et d'une clé USB connectée à celui-ci, mais « l'équipe de la médiathèque a placé une borne composée d'une tablette à l'entrée du bâtiment, pour rendre le procédé visible du public », explique Christophe Avdjian, responsable numérique de la médiathèque. Une stratégie de médiation qui paie, puisque les visiteurs curieux se servent régulièrement de la SaganBox. Pour le public, rien de plus simple : il suffit de se connecter au Wi-fi sur son propre appareil ; on est directement redirigés vers une page d'accueil, qui nous guide vers les ressources numériques accessibles. « Un totem numérique qui donne accès à trois types de contenus », poursuit Christophe Avdjian.

Premièrement, le public est invité à (re)découvrir l'histoire de la médiathèque à travers d'anciennes cartes postales, plaquettes et vidéo ; la SaganBox donne également accès à certains contenus numérisés du fonds patrimonial de L'Heure Joyeuse, toute première bibliothèque jeunesse en France ; enfin, elle permet de télécharger du contenu libre de droits, pour le moment constitué de dessins animés, mais amené à se développer.

C'est Thomas Fourmeux, le bibliothécaire et assistant multimédia des bibliothèques d'Aulnay-sous-Bois, qui est à l'origine de cette initiative. « Il nous a encouragés à construire nos propres BiblioBox », raconte le responsable numérique. « Aujourd'hui, trois autres bibliothèques parisiennes en sont équipées. »

À la médiathèque Françoise Sagan, la SaganBox facilite l'accès au contenu libre de droits
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

Et dans le futur ? Si la SaganBox trouve son public, l'équipe de la médiathèque aimerait y insérer un contenu plus large, comme des photos et des vidéos de concerts, d'expositions ou d'événements organisés sur place.

Pour ce qui est de l'utilisation de nouvelles technologies, l'équipe n'est jamais à court d'idées. Le numérique est aujourd'hui primordial dans ces structures et la médiathèque Françoise Sagan compte bien s'en servir, en jouant notamment sur de la programmation.
 

BiblioBox, boîte magique pour bibliothèque en manque de numérique


Ainsi, des ateliers pour tous les âges sont régulièrement mis en place, et la médiathèque participe chaque année depuis son lancement à Numok, Festival numérique des bibliothèques de Paris. Autant dire que la SaganBox n'est qu'une étape parmi d'autres pour promouvoir le fonds de Françoise Sagan par le numérique...