À la recherche de clients et lecteurs, la Fnac relance son Cercle littéraire

Nicolas Gary - 03.08.2018

Edition - Librairies - fnac forum livres - Cercle littéraire Fnac - lecteurs conseils livres


À quelques semaines de l’ouverture du Forum Fnac Livres, l’agitateur culturel sollicite ses abonnés… sur leurs habitudes et attentes en termes de lecture. Chacun est invité à donner son avis, et aidera l’enseigne dans sa quête d’une « expérience toujours plus en lien avec [les] besoins » des clients. Mais alors quid ?

 

Fnac Forum 2017
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Le Lab’Fnac — service de sollicitations des consommateurs — avait déjà fait rêver ses abonnés en évoquant voilà quelques années un modèle de couplage entre lecteurs ebook et offre de livres numériques. Il s’agissait d’une approche très semblable à celle des téléphones portables offerts avec un forfait — du moins disponibles à prix extrêmement réduit.

Ou encore, le projet d'intégration de Kobo, Deezer et izneo à Fnac +, pour lutter contre Amazon Prime. Mais cet autre projet ne vit pas non plus le jour, preuve que les perspectives du Lab sont à prendre avec des pincettes. 

 

Cette fois, ce sont les habitudes de lectures que le Lab souhaite examiner, s’appuyant sur la base d’inscrits à son service. Un questionnaire qui permettra de mieux qualifier la base client, en établissant si l’on est lecteur plutôt occasionnel ou super motivé. Mais également à quelles périodes et fréquence on peut lire (tous les jours, une fois par semaine… ou uniquement durant les vacances).

 

Ensuite, que lit-on : livre, BD/Comics/Manga ou encore journaux et magazines. Et ce, avec quelle régularité ? Et puis, dans le monde des livres, quels sont les genres – tout à fait classiques, là encore –, policier, roman, histoire, biographies, scientifiques, etc. Dans la continuité, combien de livres lus par an et combien sont achetés, mais surtout où ? On trouvera pour cette question les noms des différents revendeurs concurrents : Leclerc, Cultura, Amazon, mais également librairies, sites internet divers ou… Fnac, évidemment.

 

L’enjeu bascule alors vers la lecture numérique, que l’on a trop souvent tendance à enterrer depuis que les chiffres du marché américain, chez les éditeurs traditionnels, sont en berne. Fallait pas augmenter les prix aussi radicalement : regardons la situation française, les prix ont été immédiatement trop haut, moralité, le marché n’a jamais vraiment décollé. Toujours chez les éditeurs traditionnels en tout cas. Donc, possède-t-on une liseuse, ou non, et quel usage en est fait.

 

Quelques autres questions portent sur le portrait type des lecteurs abonnés au service : aiment-ils découvrir de nouveaux genres, achètent-ils compulsivement, souhaitent-ils des surprises ou aiment-ils tous les genres, etc. 

 

Ensuite, le lecteur est invité à raconter comment il s’y prend, « généralement, lorsque vous cherchez à découvrir un nouveau livre ». Libre à chacun d’apporter son témoignage. Pour découvrir un nouveau livre, en revanche, plusieurs solutions seront offertes : prix littéraire, émissions TV ou radio, sites internet, librairie, etc.

 

On passera également par une inspection sur la marque Cercle Littéraire, qui porte bien son nom, puisqu’il s’agit d’une zone ouverte aux adhérents Fnac, passionnés de littérature, et qui pourront partager leurs lectures. Initié en décembre 2015, ce projet n’a jamais été réellement mis en avant ni visible. Mis à part un ancien article de publirédactionnel dans la presse. 

 

Il s’agit d’un ensemble de sélections opérées par les lecteurs et clients, qui présentent leurs coups de cœur. On pourrait parler d’un réseau social, puisqu’il prône tout à la fois le partage, le libre-échange et l’expression autour des livres. 



 

Or, le Cercle littéraire va donc changer d’approche : des coups de cœurs de clients, il passe à une toute nouvelle orientation : fini les amoureux des livres et autres bibliovores, qui étaient alors réunis. Voici le nouveau projet : 

 

Il s’agit d’une sélection de romans qui sont des titres nouveaux ou « confidentiels » que la Fnac choisit de soutenir pour qu’ils émergent et que la Fnac est fière de faire découvrir à ses clients.

Cette sélection est réalisée par les libraires Fnac et nourrie par la contribution d’environ 80 adhérents lecteurs à qui nous envoyons des livres en avant-première régulièrement et/ou qui chroniquent des romans au fil de leurs lectures.

 

Avec une sélection présentée en magasin, le projet est évidemment de faire revenir plus régulièrement les clients dans les magasins Fnac. Mais surtout tenter de positionner l’agitateur et ses libraires comme des alternatives aux algorithmes du web, puisqu’on suggère au lecteur que Fnac l’aiderait « dans la découverte de nouveaux romans au-delà des grandes sorties ».
 

 

 

Une flopée de solutions sont proposées : depuis la newsletter en passant par des extraits de livres dans une borne, la constitution d’une communauté de lecteurs en ligne, des abonnements à une box découverte, un club littéraire « avec des rencontres libraires/autres lecteurs en magasin », etc. Notons que tous les libraires en ligne qui par le passé se sont frottés à la création d’un réseau social de lecteurs se sont tous cassé les dents dessus. 

 

Même Amazon a préféré racheter en son temps Goodreads, en mars 2013, pour disposer du plus important réseau autour du livre aux États-Unis — et possiblement à travers le monde.

 

Nul doute que le questionnaire fera l’objet de communications lors du prochain Forum Fnac Livres, qui débutera ce 27 août à Paris. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.