A Marseille, le bras de fer contre la fermeture d'une grande bibliothèque

Maxim Simonienko - 07.01.2019

Edition - Bibliothèques - bibliothèque marseille ferme - association bibliothécaire action - plan lecture marseille


Suite à un plan municipal de développement de la lecture publique, voté en conseil municipal en 2015, menaçant la bibliothèque de Saint-André de fermeture d’ici 2020, l’Association des usagers des bibliothèques de Marseille s’est décidée à agir. Une première action a été réalisée le 6 janvier 2019, dans le 16ème arrondissement de Marseille. 

La mairie de Marseille (couscouschocolat - CC BY 2.0)


« Non à la fermeture de la bibliothèque » : c’est le message qui était écrit sur la banderole accrochée à la bibliothèque de Saint-André, pas plus tard qu’hier, pour tenter de dissuader le conseil municipal de fermer la deuxième plus grande bibliothèque des quartiers nord de la ville.

Initialement, le conseil municipal marseillais avait voté un plan de développement de la lecture publique, le 16 décembre 2015. Le projet reposait sur la construction d’une nouvelle bibliothèque de 900 m2, à Saint Antoine/Plan d’Aou, qui ouvrirait ses portes, au plus tard, en 2020.

À la surprise générale des habitants, le plan prévoyait également la suppression de la bibliothèque de Saint-André. Après 30 ans d’existence, la bibliothèque de Saint-André a su fidéliser un large public au sein de son quartier, mais aussi de l’Estaque, de Saint-Henri, de la Castellane, de la Bricarde, de la Cabucelle, de la Calade, mais également de Saint-Louis.

Selon l’Association des usagers des bibliothèques de Marseille, la nouvelle bibliothèque serait incapable de conserver autant d’inscrits. 
 
« C’est totalement incompréhensible, cet équipement est le lieu d’excellence pour ses actions dans la tranche d’âge de 0 à 15 ans à Marseille, et c’est ce lieu-là que l’on veut fermer. C’est très bien d’ouvrir une autre bibliothèque, mais pourquoi le faire en dépit d’une autre ? » s’était indigné le président de l’association, lors d’une réunion d’information et de débats le jeudi 29 novembre à l’Harmonie de l’Estaque.
 

Un Pôle Nord... À Marseille (rires étouffés)


L’une des bibliothécaires de Saint-André, présente lors de la même réunion, a pointé du doigt un manque d’informations de la part de la direction, un manque « de réponse concrète ». Cependant, la bibliothécaire affirme qu’une possibilité de regroupement du site de Saint-André avec celui de Saint-Antoine pour créer un « Pôle Nord » avait été évoquée. À laquelle, manifestement, la mairie centrale n’a pas donné suite... pour le moment ?
 
Plusieurs tentatives de dialogues avec la municipalité, aussitôt commencées, ont rapidement pris fin. C’était déjà le cas, par exemple, en 2016, lorsque Samia Ghali, à l’époque sénatrice-maire, avait posé une question écrite au maire de Marseille en le questionnant sur « l’addition et [...] la soustraction des lieux culturels et pédagogiques dans les 15e et 16e arrondissements », mais également sur « une confirmation du maintien de l’activité de la bibliothèque dans son format actuel ».

L’association, malgré d’importantes demandes, n’aurait jamais eu accès aux réponses du maire. 

Saint-André et Saint-Henri sont les deux derniers quartiers prioritaires de la politique de la ville dans ce secteur. À elle seule, la bibliothèque Saint-André est un établissement avec une surface de 400 m2 et est l’un des principaux équipements culturels des 15e et 16e arrondissements. De plus, avec Le Merlan, elle est la deuxième bibliothèque des quartiers Nord.

Sources : millebabords, La Provence.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.