Rizzoli : la mythique librairie new-yorkaise ouvre de nouveau ses portes

Nicolas Gary - 28.07.2015

Edition - Librairies - librairie Rizzoli - New York inauguration - libraire indépendant


Réouverture pour la mythique librairie Rizzoli, un demi-siècle après l’inauguration, sur Broadway, de son premier établissement. Avec une superficie de 465 mètres carrés, les lieux sont enchanteurs : une bibliothèque en bois de cerisier où retrouver les ouvrages, et des lustres en cuivre, hérités de l’ancienne boutique. Après plus d’un an de fermeture, Rizzoli accueillera les clients toute la semaine.

 

 

 

Vénérable institution de New York, la librairie Rizzoli a joué au phœnix : à la fin de son bail, en avril 2014, il avait fallu quitter les lieux. De toute manière, les propriétaires de l’immeuble voulaient tout démolir : on ne vend pas sérieusement des livres dans un amas de gravier...

 

Pourtant, les passionnés et clients fidèles ont tenté de maintenir en vie la librairie. En vain. Laura Donnini, PADG de RCS Libri, dont la marque Rizzoli est l’une des filiales, se réjouissait de cette ouverture prochaine. « Nous retournons dans un quartier plus vivant. » Et les lecteurs ont accepté de bon cœur de suivre l’enseigne : « Dans cette ville, les plus grandes librairies sont en train de disparaître. Acheter sur Amazon est plus facile. Mais généralement, ceux qui vont sur Amazon savent déjà ce qu’ils veulent et cherchent. Nous offrons un endroit où les gens peuvent venir découvrir quelque chose de différent, d’inconnu. » (via Il corriere)

 

Avec 20.000 titres en stock, la Rizzoli nouvelle veut porter l’accent sur les livres illustrés, mais proposera un large panel d’œuvres, de la fiction aux documentaires, en passant par les livres pour enfant. « Nous ne sommes pas une chaîne, aussi voulions nous rendre le magasin unique », poursuit Laura Donnini. 

 

Bien entendu, le montant des travaux représente un gros investissement, mais le montant en restera confidentiel. Un coût, certes, mais Laura Donnini explique que depuis la réorganisation de la librairie de Milan, en novembre dernier, les ventes ont augmenté de 30 % : comment ne pas espérer la même chose à New York ? « Rizzoli est de retour, c’est un sentiment très fort ! »

 

Réunir tous les hipsters de Brooklyn et Williamsburg

 

L’espace se veut plus accueillant que jamais : dans une époque de livres numériques et d’internet, la librairie doit se différencier par l’ambiance qu’elle dégage, et le confort qu’elle apporte aux clients. Pour concevoir la façade, c’est à André Leon Talley que Charles MIers, éditeur et vice-président de Rizzoli, a fait appel. Journaliste de mode américain francophile, il avait participé à Vogue, avant d’intégrer Numéro Russia. Une figure de la vie new-yorkaise. 

 

« L’idée générale ? Transmettre un amour du livre sur lequel la marque thésaurise et créer un sentiment de chaleur humaine et de confort, que les piles de livres peuvent procurer à un individu. Quelle meilleure manière de trouver l’inspiration qu’en lisant tout, biographies, romans et classiques ? », explique-t-il. (via Vogue)

 

L’inauguration s’est déroulée ce 27 juillet, dans une ambiance festive. Les invités se sont massés (voir les photos diffusées par le libraire) en présence de Laura Donnini et de Charles Miers. Chad Bunning, directeur du magasin, a de grands projets pour la librairie : « Je voudrais faire venir ici tous les hipsters de Brooklyn et Williamsburg, et qu’ils s’y sentent comme à la maison, dans une librairie solide et indépendante. » Mais, également, que les anciens clients puissent facilement en retrouver le chemin.

 

Un nouvel espace dédié aux livres, au cœur de la Big Apple : « Nous sommes maintenant l’interprétation moderne d’une librairie indépendante. Nous voulons être un centre culture. » Et pourquoi pas, propose Chad, un défilé organisé prochainement par le créateur de mode Marc Jacobs. Une nouvelle vie, en somme. (via Wall Street Journal)

 

L'une des suites de cette histoire se jouera quand les négociations entre Mondadori et RCS Mediagroup, détenteur de RCS Libri, seront achevées. On saura alors si la librairie mythique passe dans le giron de la holding Mondadori, propriété de Silvio Berlusconi. Le groupe aurait proposé à RCS Mediagroup 135 millions € pour reprendre les maisons de RCS Libri. À suivre.

 

Crédit photos Rizzoli bookstore