À Noël, la littérature de fiction volera au secours des libraires

Clément Solym - 09.11.2008

Edition - Economie - Noël - littérature - fiction


Il n'y a probablement qu'Amazon pour envisager que ce Noël soit celui d'un nouveau record de ventes. Pour les autres libraires, on attend surtout que les clients se tournent vers les livres malgré les petites faiblesses actuelles de l'économie. Cela dit, si l'on ignore la quantité de ventes, on sait déjà quels thèmes seront particulièrement plébiscités.

C'est justement Amazon et en l'occurrence Anne Barthélémy, senior, qui estime que la cuisine, le divertissement et les fictions faciles seront mis à l'honneur. Les livres de cuisines devraient gagner des parts en cette fin d'année, du fait justement de l'économie chancelante et d'un retour vers une alimentation plus simple, mais plus variée. Ça se défend.

Pour Borders, même optique, avec quelques auteurs particulièrement en vue. Cependant, concernant les ouvrages non fictionnels sur la crise devrait pour la première fois connaître une baisse d'intérêt, bien qu'ils aient mené les courses durant une grande partie de l'année. Jusqu'au retour de Karl Marx dans les têtes des ventes. On retrouvera évidemment des livres sur Obama récemment élu.

Mais la fiction sera avant tout à l'honneur, selon les estimations des libraires : offrir un instant d'évasion. « Cela vous entraîne dans un autre endroit, vous porte vers un autre monde, c'est une grande évasion », analyse le vice-président des ventes pour Barnes & Noble.

La littérature servira donc d'échappatoire...