À Paris, affrontement au couteau à la bibliothèque Václav Havel

Antoine Oury - 23.03.2018

Edition - Bibliothèques - bibliothèque Václav Havel - agressions bibliothèques - Václav Havel Paris


La bibliothèque Václav Havel, dans le 18e arrondissement de Paris, a de nouveau fermé ses portes les 20 et 21 mars derniers, suite à des violences dans l'enceinte de l'établissement. Deux hommes se sont affrontés au couteau dans la bibliothèque avant de poursuivre leur rixe à l'extérieur, sur l'esplanade. La Mairie de Paris a rappelé que le recrutement d'un médiateur était en cours.


Bibliothèque Václav Havel - Paris
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 
 

En juillet 2017, une tentative d'incendie, en janvier 2018, l'agression des équipes de la bibliothèque et, ce 20 mars, une rixe au couteau dans l'enceinte de l'établissement : c'est un nouvel épisode de violence qu'a traversé la bibliothèque Václav Havel, située dans le 18e arrondissement de Paris. « [D]eux hommes se sont affrontés au couteau, à l’intérieur de la bibliothèque, devant le public, puis, mis en fuite par un vigile, à coups de barre de fer, sur l’esplanade, avant que la police intervienne et interpelle l’un des deux protagonistes », rapporte Le Parisien.

 

L'établissement a fermé ses portes pour le reste de la journée du 20 mars et le lendemain, comme indiqué sur la page Facebook de la bibliothèque.

 


 

Les problèmes de sécurité du quartier et de l'esplanade Nathalie Sarraute sont connus de l'administration parisienne : en février dernier, la situation de la bibliothèque Václav Havel avait été abordée lors du Conseil de Paris, permettant à Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris, de s'exprimer sur le sujet.

 

« Suite à l'agression violente du 3 janvier dernier qui n'a heureusement fait aucun blessé, des mesures d'urgence ont été prises », expliquait Bruno Julliard, une cellule psychologique avait été mise en place pour le personnel, tandis que le recrutement d'un médiateur, avec « des entretiens cette semaine », se profilait. A priori, ce recrutement est toujours en cours.

 

Malgré l'avis des représentants du personnel, qui signale que l'équipe de l'établissement est en sous-effectif, Bruno Julliard refusait d'augmenter l'effectif de la bibliothèque. « L'équipe a été dimensionnée pour assurer le bon fonctionnement de la bibliothèque au regard de sa surface, de sa situation, mais aussi de ses spécificités : 20 agents sont en poste, quand la bibliothèque Jacqueline de Romilly, pour la même surface, compte 16 postes », assurait-il, précisant que les vacances de postes seraient résorbées.

 

Bibliothèques incendiées : “Il faut interroger l'acte,
lui accorder un intérêt politique”

 

Le personnel de la bibliothèque avait également réclamé une indemnité pour les conditions de travail difficiles, mais la Mairie avait adressé une fin de non-recevoir lors du Conseil de Paris, précisant simplement que « la revalorisation du régime indemnitaire est un sujet global auquel nous sommes sensibles ».
 

Mise à jour 14h05 :


La bibliothèque sera fermée ce 23 mars et le samedi 24 mars, annonce l'équipe de l'établissement. « Nous travaillons actuellement à des solutions pérennes pour vous garantir de meilleures conditions d'accueil et éviter que ce genre d'incident se reproduise. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée », a-t-elle précisé.




Commentaires

Soutenons le personnel ! Bravo ! La situation va s'améliorer !

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.