Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

A Paris, Verlaine, les Goncourt et Anatole France passent chez Christie's

Cécile Mazin - 02.09.2013

Edition - Economie - vente aux enchères - Paul Verlaine - frères Goncourt


La prochaine vente de manuscrits en provenance de la maison Christie's de Paris mettra à l'honneur la collection de René Gimpel (1881-1945), et se déroulera le 6 novembre. Marchand de tableaux durant l'Entre-deux-guerres, il eut l'occasion de croiser la route de multiples artistes au rang desquels Monet, Renoir, Mary Cassatt, Braque ou encore Picasso.

 

Mais ce sont aussi des écrivains, tel Marcel Proust, qu'il rencontrera : amateur de littérature, il manifestera assez rapidement une passion dévorante pour les manuscrits et autographes, accumulant les ouvrages. À ce titre, la maison Christie's propose de découvrir un ensemble de manuscrits qui seront soumis au public. 

 

Ainsi, on retrouvera le manuscrit autographe de Paul Verlaine, D'auculnes, comportant 17 poèmes libres composés entre 1888 et 1890. Neuf d'entre eux ont été publiés sous le manteau à Bruxelles, en 1890, dans le recueil Femmes. Parmi les huit autres, parus dans divers autres recueils, certains étaient primitivement destinés à une nouvelle édition de Parallèlement, dont le poète souhaitait accroître le caractère érotique. « Ces poèmes, très abondamment corrigés et raturés, ont, pour la plupart, été rédigés sur des feuillets tirés de registres de l'Administration générale de l'assistance publique. Rappelons que Verlaine fit, en cette année 1890, plusieurs séjours à l'hôpital Broussais (estimation : 180.000 et 220.000 €). »

 

 

 

 

Moins sexy et pourtant assez prestigieux, ces quatre ouvrages des frères Goncourt : quatre carnets de notes et croquis des frères Edmond et Jules, portant sur des recherches relatives au XVIIIe siècle. « Aux notes sur Prud'hon, se mêlent de nombreuses réflexions sur l'art de Michel-Ange, du Primatice, de Corrège, d'Ingres et de Delacroix (estimation des 4 carnets : 6.000-9.000 euros, illustration ci-contre). À ces carnets, s'ajoute le manuscrit autographe complet des Frères Zemganno d'Edmond de Goncourt, publié pour la première fois chez Charpentier en 1879 (estimation : 5.000-7.000 €) »

 

 

 

 

Enfin, si Gimpel fut un proche d'Anatole France, qu'Aragon proposera de gifler dans l'un de ses pamphlets, Gimpel acquit plusieurs des manuscrits de l'écrivain. « Parmi eux, celui abondamment corrigé du Mannequin d'osier, deuxième volet de la célèbre tétralogie Histoire contemporaine. Il s'agit du manuscrit de 23 des 31 articles parus L'Écho de Paris du 10 novembre 1896 au 6 juillet 1897. Après de nombreux remaniements, le roman sera publié chez Calmann-Lévy en septembre 1897 (estimation : 7.000- 10.000 €). »

 

 

 

 

Le dernier, et pour le coup, non des moindres, est un manuscrit autographe intégral de Joris-Karl Huysmans, L'Oblat, paru en 1903. Le livre clôt la trilogie entamée avec En route et La Cathédrale, qui affirme la conversion de l'auteur au christianisme. Le livre est estimé entre 60 et 80.000 €.