À Sénart, des livres sans bibliothèque fixe errent dans les rues

Clément Solym - 20.08.2008

Edition - Société - Sénart - livre - vagabond


« Bonjour, je suis un livre vagabond... » Certes, il n'est pas rare que les livres nous parlent, en ce sens qu'ils évoquent quelque chose pour nous. Mais il est plus exceptionnel qu'ils s'adressent à nous pour nous dire : « Lis-moi, et quand tu m'as fini, repose-moi là où bon te semblera. »

Pourtant, c'est bien l'initiative que Sénart (en Seine-et-Marne) a mise en place en lâchant dans la nature 1.000 ouvrages placés « dans des arrêts de bus, des commerces, des centres de santé, des équipements publics... Leur vagabondage va dépendre de la bonne volonté des lecteurs ».

En effet, les lecteurs de la ville apprécient l'initiative. « Si le San et le réseau des bibliothèques de Sénart n'ont pas inventé le principe, ils l'adaptent à Sénart en mettant 1000 livres à disposition dans les sept communes participant à l'opération (Cesson, Lieusaint, Moissy-Cramayel, Nandy, Saint-Pierre-du-Perray, Savigny-le-Temple et Vert-Saint-Denis). »

Un site dédié et nommé Le livre vagabond permet d'ailleurs aux lecteurs de se rencontrer, d'échanger leurs points de vue sur leurs lectures ou de discuter de cette initiative.

Alors si vous croisez un livre avec cette étiquette verte, n'ayez pas peur, il ne s'est pas enfui. Au menu des lectures, Fred Vargas, Harlan Coben, James Patterson ou Philip Pullman...