Abdelwahab Meddeb, l'écrivain "errant et polygraphe"

Cécile Mazin - 07.11.2014

Edition - Société - Abdelwahab Meddeb - Xavier Darcos - culture islam


Le président de l'Institut français, Xavier Darcos, a été parmi les premières personnalités politiques à réagir à l'annonce de la mort d'Adbelwahab Meddeb, annoncée hier sur France Culture. Il a communiqué un message aux rédactions, en hommage à la mémoire de l'écrivain.

 

Abdelwahab Meddeb - Comédie du Livre 2011 - Montpellier - P1150907

Abdelwahab Meddeb, mai 2011

yves Tennevin, CC BY SA 2.0

 

 

 

« C'est avec une très grande tristesse que j'ai appris la disparition ce matin d'Abdelwahab Meddeb, un intellectuel engagé, un écrivain “errant et polygraphe” passionnant comme il aimait lui-même à se définir.

 

Son œuvre, littéraire et radiophonique, n'a toujours tendu qu'à une meilleure connaissance de mondes différents, qu'à la conciliation des cultures, la compréhension de l'autre.

 

L'un des ses derniers ouvrages, co-écrit avec Benjamin Stora, Histoire des relations entre Juifs et Musulmans Ed. Albin Michel, (dont le lancement en France et à l'international avait été accompagné par l'Institut français) était encore un exemple de cette quête rigoureuse de l'altérité.

 

Aujourd'hui, nous avons perdu une grande figure du dialogue interculturel et mes pensées vont à sa fille, Hind, à sa famille et à ses proches », a déclaré le président de l'Institut français.