Abha Dawesar : « Paris représente une charnière »

Clément Solym - 22.04.2008

Edition - Société - interview - Abha - Dawesar


À l'occasion de la sortie très prochaine de son deuxième roman en France, Dernier été à Paris, la jeune et très prometteuse écrivaine Indienne Abha Dawesar, revient sur son amour pour la France et sa capitale, dans une interview signée Culture Café.

Au cours de celle-ci, elle évoque l'écriture de son roman, ses personnages, les similitudes entre la France et l'Inde et le phénomène du tchat, qui est un élément important de son roman. Si elle ne pratique pas les sites de rencontres, elle affirme se tenir au courant de ce qu'il se passe, elle avoue notamment avoir un blog (deux en fait un en anglais, et un en français). Elle explique qu'alors que les frontières se ferment et que « La suspicion est partout. Lorsque vous chattez, votre conscience du monde s’en trouve changée. La culture du net au contraire ne conçoit pas de limites ».

Pour retrouver l'intégralité de cet entretien, il vous suffit de surfer via notre lien vers l'interview d'Abha Dawesar chez Culture Café.