Absentéisme scolaire : la suspension des allocations familiales revient sur le tapis

Clément Solym - 11.06.2010

Edition - Société - absentéisme - scolaire - suppression


L’absentéisme scolaire touche en France, en moyenne, 5 % de l’ensemble des élèves concernés par la scolarité obligatoire. Ce chiffre va jusqu’à doubler dans certains établissements professionnels.

Depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir, différentes expérimentations ont eu lieu pour tenter de faire baisser le taux d’absentéisme scolaire, essentiellement dans l’académie de Créteil. On avait ainsi parlé de l’instauration d’une cagnotte un temps. Puis, ce fut la mise en place de la Mallette des parents, initiative assez concluante qui devrait être étendue à 1300 établissements dès la rentrée 2010.

Alors, finalement, on se demande pourquoi M. Eric Ciotti persiste et signe avec sa proposition de suspension des allocations familiales, projet qui vient d’être adopté par la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale. Cette mesure, rappelée par M. Sarkozy dans chacun de ses déplacements axés sur l’école, ne semble être qu’un coup médiatique sans aucun résultat derrière.

C’est déjà un vieux projet sur lequel on revient car, malgré sa mise en place, il n’avait jamais été appliqué sur le terrain. En ce sens, l’initiative du Nouveau Centre de demander la remise d’un rapport d’évaluation sur cette suspension en décembre 2011 apparaît plus cohérente…