Abu Dhabi Distribution : un réseau de vente pour le monde arabe

Clément Solym - 03.03.2010

Edition - Economie - Abu - Dhabi - Distribution


En ouverture du 7e symposium qui se déroulait à Abu Dhabi, durant la Foire internationale du livre, l'organisation responsable de l'événement aura présenté Abu Dhabi Distribution, une nouvelle société qui va prendre en charge la distribution de livres. Ce pan de l'industrie a été maintes fois critiqué comme la raison pour laquelle la croissance du marché reste faible dans la région.

Ainsi, le Conseil de coopération du Golfe, qui réunit six États arabes du golfe Persique (l'Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Qatar) bénéficiera des services de cette nouvelle société, avec les pays du Maghreb.

Selon Axel Goelher, directeur de Newmex consulting et membre de ADD, une étude a été réalisée auprès de 600 éditeurs de langue arabe et seuls 2 % d'entre eux étaient satisfaits des solutions actuelles. La distribution occupant pourtant une place majeure dans la visibilité des livres et leur accessibilité.

Abu Dhabi Distributiion débutera son activité dans le courant du mois de mars et propose déjà une foule de services, notamment dans la gestion des stocks. Alors qu'aujourd'hui, la base de données se trouve en Allemagne, elle va vite fait regagner la région pour arriver à traiter entre 150.000 et 200.000 titres.

Et si ADD rencontre quelques problèmes avec l'ISBN des livres, on assure que la création d'un système propre st tout à fait envisageable. Pour l'heure, une trentaine de maisons est entrée en relation avec ADD - dont Hachette A. Antoine, Librairie Orientale, Dar AlShorouk et Dar Al-Moualef. Ils représentent déjà entre 40 et 50.000 ouvrages.

Et parmi les premières prospectives de la société ADD, le commerce électronique (mais on ne parle pas encore de vente de livres numériques), ainsi que l'impression à la demande. Les réactions au lancement de cette entreprise semblent avoir été plutôt enthousiastes, rapporte Publishing Pespectives.