Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Abus de pouvoir, harcèlement : les bibliothèques de Languedoc Roussillon en crise

Cécile Mazin - 05.05.2017

Edition - Bibliothèques - bibliothèques Languedoc Roussillon - abus pouvoir harcèlement - situation travail ABF


Le bureau de l’Association des Bibliothécaires de France, section Languedoc Roussillon tire la sonnette d’alarme. Les conditions de travail dans plusieurs établissements seraient insupportables. Dans une lettre ouverte, l’organisation souhaite attirer l’attention de chacun. 


Sans titre, Roland Topor, 1975,  dessin pour la couverture d'Histoires comme si de Gérard Klein, éditions 10/18 - Exposition Topor à la BnF
Sans titre, Roland Topor, 1975 (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Le courrier manque évidemment de détails – nous y reviendrons – et de précisions quant aux difficultés rencontrées. Toutefois, l’ABF ne mâche pas ses mots pour qualifier les dérives constatées : abus de pouvoir, mises à l’écart, placardisations, harcèlement. Nous reproduisons ici dans son intégralité le courrier communiqué.


 

Certaines bibliothèques en région doivent faire face à des situations inquiétantes et préoccupantes.


Face à cette situation de crise, le groupe régional ABF Languedoc-Roussillon souhaite réagir et s’exprimer par le biais d’une lettre ouverte afin d’alerter l’opinion publique (élus, collectivités, grand public) et manifester son soutien aux personnels impactés. 

 

En effet, nous observons divers cas qui procèdent des mêmes ressorts (abus de pouvoir, mises à l’écart, placardisations, harcèlement), entraînant des divisions dans les équipes, la remise en cause des professionnels et de leurs compétences, mais aussi le déclassement des établissements. 

 

Alors que notre région peut se féliciter d’être un territoire au maillage territorial fort avec de nombreuses médiathèques performantes et attractives, la fragilisation de certains établissements entraîne leur affaiblissement, voire leur remise en question. Ce sont également nos missions de service public qui sont impactées. 

 

À l’heure où, au niveau national, les politiques se sont emparés de la lecture publique, principalement à travers le débat sur l’ouverture en grand des bibliothèques (ouvrir plus et ouvrir mieux), on constate que, dans la région, de nombreux équipements sont en danger. Le groupe régional ABF Languedoc-Roussillon souhaite ici : 

 

Dénoncer et rendre visible cette situation alarmante tant sur le plan humain : des personnels en souffrance, que sur le plan structurel : la déqualification des établissements. 

Alerter sur les prises de décisions de certains élus ou directions générales sans concertation préalable de la communauté professionnelle (ou) avec les professionnels, celles-ci se traduisant par l’emploi de méthodes brutales et imposées dont les conséquences sont graves pour la qualité du service rendu aux habitants. 

 

À l’écoute de la communauté professionnelle, l’ABF se doit de relayer cette situation. Au nom du groupe régional, nous tenons à nous montrer solidaires de nos collègues en difficulté et à les soutenir dans l’exercice de notre métier.